La une

Retour
Québec Cinéma

Le 6e Festival Plein(s) Écran(s) dévoile sa programmation

Mardi, 4 janvier 2022

Le Festival Plein(s) Écran(s) revient du 12 au 23 janvier pour une sixième édition consécutive, avec une programmation éclectique regroupant 41 films, 3 projections commentées, une série balado et deux entretiens en direct avec des grands noms de notre cinéma.

Le concept est simple et ne change pas : 4 courts par jour sont rendus disponibles pendant 24 heures, gratuitement sur Facebook, et Instagram. À noter que cette année, tous les films seront aussi accessibles sur le site web de Plein(s) Écran(s).

La compétition québécoise constitue le coeur du festival. Voici quelques titres parmi les films présentés. C’est Joutel réalisé par Alexa-Jeanne Dubé qui ouvrira le bal (12 janvier) de la compétition québécoise. Ce bijou met en vedette 2 monuments du cinéma québécois, Pierre Curzi et Marie Tifo dans une mise en scène délicieusement pop. Pour sa part, le film de clôture (21 janvier) célèbre le talent d’un jeune cinéaste de la relève Olivier Côté avec son film L’abat, où l’on suit une soirée survoltée de 4 ados dans un bowling en pleine nuit.

Ces deux films encadrent une sélection remplie de surprises, comprenant notamment Au plaisir les ordures (19 janvier), un film de Romain Dumont qui invite trois éboueurs à souper chez le premier ministre du Canada. Du suspense vous attend avec l’audacieux scénario d’aventure de Monsieur Cachemire (12 janvier) de Iouri Philippe Paillé. Love-moi (17 janvier) de Romane Garant-Chartrand suit une jeune femme de 17 ans dans sa quête d’amour via les réseaux sociaux et dans sa vie. Le film de Sarra El Abbed, Y’a pas d’heure pour les femmes (12 janvier) se déroule dans un salon de coiffure à Tunis. On revient au cœur de Montréal avec le touchant Lointain (18 janvier) de Aziz Zoromba et le film de Anne Koizumi, In the shadow of the pines (20 janvier). Ne manquez pas Frimas (18 janvier) de Marianne Farley dans la course aux Oscars cette année, qui nous plonge dans un Québec du futur qui a très mal tourné pour le droit des femmes. Enfin, l’OVNI They’re here (20 janvier) de Sid Zanforlin qui met en scène une petite fille qui tente de tuer sa grand-mère, car elle la croit possédée par les extraterrestres.

Pour découvrir la programmation complète, rendez-vous sur https://www.pleinsecrans.com/

Bon festival !

 

(Image d’en-tête : Karine Gonthier-Hyndman dans Frimas de Marianne Farley)

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer