La une

Retour
Québec Cinéma

Jean-Marc Vallée nous a quittés

Lundi, 27 décembre 2021

C'est avec consternation et tristesse que nous avons appris ce matin le décès de Jean-Marc Vallée, un de nos plus grands réalisateurs, un être exceptionnel au parcours unique et inspirant. Le réalisateur, scénariste et producteur québécois est décédé dans la soirée du 25 décembre, à l’âge de 58 ans.

''Tout le milieu du cinéma québécois pleure le départ d'un de nos plus grands réalisateurs. Ses films qui ont fait rayonner le Québec partout dans le monde ont su toucher droit au cœur des milliers de cinéphiles de toutes les générations notamment avec l’inoubliable C.R.A.Z.Y. , cette œuvre culte d’une rare sensibilité et universalité! Un cinéaste aux multiples talents, à la générosité profonde qui a inspiré de nombreux jeunes cinéastes d’ici et d’ailleurs. Merci pour tout Jean-Marc!'' souligne Sylvie Quenneville, Directrice générale de Québec Cinéma

Né en 1963 à Montréal, Canada, Jean-Marc Vallée a étudié le cinéma à l’Université du Québec à Montréal. Il débute sa carrière dans les années 1980 avec des courts métrages et des vidéos musicales. Après Liste noire, premier long métrage réalisé en 1995, il signe aux États-Unis deux séries B marquant son amour pour le cinéma de genre et le cinéma américain en général. En 1999, de retour au Québec, il remporte le Jutra du meilleur court métrage grâce à son très touchant Les mots magiques, dans lequel il explore avec grande finesse un rapport père-fils dysfonctionnel.

C’est en 2005 que Jean-Marc Vallée est révélé aux cinéphiles du monde entier avec C.R.A.Z.Y., une œuvre puissante qui a profondément marqué les esprits. Le film remporte 13 prix Jutra, du jamais vu, en plus d’être couronné meilleur long métrage canadien au TIFF et de récolter plus de trente prix prestigieux partout sur la planète. 

En 2009, Jean-Marc Vallée signe The Young Victoria, un premier long métrage anglophone remarqué pour sa beauté plastique, récompensé par un Oscar des meilleurs costumes. Deux ans plus tard, il revient au cinéma francophone avec Café de Flore, prestigieuse coproduction avec la France récompensée par trois Prix Jutra, dont Meilleure actrice pour Vanessa Paradis. 

En 2013, Dallas Buyers Club inspiré de la véritable histoire d’un cow-boy homophobe atteint du sida obtient trois Oscars (dont meilleur acteur et meilleur acteur de soutien) en plus d’être cité dans trois autres catégories. Ce film restera dans l’histoire comme étant le premier long métrage d’un cinéaste québécois à être finaliste pour l’Oscar du meilleur film.

Puis viennent Wild (2014, avec Reese Witherspoon) et Demolition avec Jake Gyllenhaal qui se mérite le prix du public à SXSW (2015). Par la suite, Jean-Marc Vallée s’est orienté avec succès vers la série, réalisant les célèbres Big Little Lies et Sharp Objects. L’an dernier, il a produit le documentaire Big Giant Wave de Marie-Julie Dallaire.

En 2015, Jean-Marc Vallée recevait le Prix du Centre national des Arts.

Grand ami et collaborateur de Québec Cinéma depuis toujours, Jean-Marc Vallée a participé à nos nombreuses activités, que ce soit dans le cadre de leçons de cinéma, d’ateliers de discussions ou par son indéfectible participation aux Rendez-vous Québec Cinéma. Il va tellement nous manquer!

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer