La une

Retour
Québec Cinéma

Entrevue André Forcier et François Pinet-Forcier

Jeudi, 24 Octobre 2019

Avec Les fleurs oubliées, André Forcier propose une comédie sociale grinçante, dont les enjeux sociaux et environnementaux majeurs sont tout à fait d’actualité. Nous avons rencontré le cinéaste et son fils François, l’un des coscénaristes, pour qu’ils nous parlent de ce projet.

Doté d’un ton caustique plus développé qu’à l’habitude, Les fleurs oubliées relate l’histoire surréelle d’un apiculteur qui reçoit l’aide du fantôme du Frère Marie-Victorin, planteur de graines cosmiques et grand défenseur de la nature sauvage. “En effet, le film a plus de guts, nous confirme le cinéaste. C’est peut-être parce que mes gars m’ont aidé à l’écrire. L’idée c’était de faire un film avec Roy Dupuis, à qui je n’ai jamais vraiment confié un premier rôle. On a inventé son personnage en fonction de ses préoccupations environnementales, et on a souhaité éviter le prêchi-prêcha et le didactisme, mais c’est vrai qu’on jouait sur la corde raide.” À propos de la force du film, François renchérit: “Je pense que l’on vit dans une époque où il y a beaucoup de raisons de se révolter. Il y a donc beaucoup de raisons d’avoir des “wake-up calls” face à ce qui arrive. Mon père a toujours été l’auteur d’une critique sociale qu’il nous a transmis à moi et mon frère. Mais le thème nous amenait à pousser ça. Le film parle de champs de maïs transgénique qui se font brûler, par rapport à des abeilles qui pollinisent Montréal. La talle était là.”

Aux côtés de l’apiculteur incarné Roy Dupuis, Yves Jacques campe un délicieux Frère Marie-Victorin. L’idée de ce personnage est venue aux auteurs pour servir d’alter ego à l’apiculteur, digne héritier de l’oeuvre du Frère. “J’ai trouvé que la meilleure idée c’était de faire revenir Marie-Victorin du ciel, précise Forcier. Comme on en sait très peu sur lui, cela nous a laissé la liberté d’inventer pleins de choses... “. Pour autant, le public ne doit pas s’attendre à une vision biographique du célèbre auteur de la Flore Laurentienne et fondateur du jardin botanique, confirme François. “L’incarnation de Yves Jacques est succulente!... On désacralise le personnage. On le ramène sur Terre... Il s’amuse, tout en gardant ses convictions et ses idées. Mais on ne le ridiculise pas, on lui rend hommage. C’est tout un précurseur. Il a recensé toute la flore laurentienne. C’est tellement immense comme délire! Il faut avoir un amour infini de la nature pour faire ce qu’il a fait! Il a voulu démocratiser la connaissance de notre biodiversité. C’était vraiment un progressiste!”

Ce quinzième long métrage de l’auteur du récemment restauré L’eau chaude, l’eau frette a été écrit et réalisé en famille (au sens strict ou élargi), une autre caractéristique du cinéma de Forcier. Pince-sans-rire, ce dernier nous confirme: “Je n’y suis pour rien, c’est à cause de la productrice, qui est la mère de mes enfants… Lorsque je lui ai demandé si on ouvrait un nouveau projet, elle m’a dit oui, à condition que tes deux fils travaillent sur le scénario. Et ça c’est vrai !” François s’empresse d’ajouter “Oui, ça c’est vrai, mais ma mère ne nous l’avait pas dit! C’est mon père qui nous a averti. J’ai réfléchi deux trois minutes et je me suis dit que c’était pour moi la meilleure manière de me rapprocher de son univers et de connaître cette partie de lui. Mon père a toujours fait des films, il a toujours été dans ses histoires et ses histoires ont toujours débordé... Mon père, il ne fait pas des voyages de pêche, il fait des vues ! Alors, j’ai fait une vue avec lui... c’est vraiment dans cette optique-là que je l’ai fait.”

Les fleurs oubliées met en vedette une pléiade d’interprètes parmi lesquels Roy Dupuis, Yves Jacques, Christine Beaulieu, Juliette Gosselin, Émile Schneider, Mylène MacKay, Louis Champagne, Donald Pilon, France Castel, Anne Casabonne et Gaston Lepage. Produit par Les Films du Paria et Exogène films, le film prend l’affiche au Québec dès aujourd'hui grâce à Filmoption International. Consultez les horaires.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer