La une

Retour
Québec Cinéma

Trois documentaires québécois disponibles en VSD

Mercredi, 19 Avril 2017

Si vous n’avez pas eu la possibilité de les voir en salles ou lors de leur passage aux derniers RVCQ, sachez que les trois documentaires québécois Le chant des étoiles, Phone Whore et Un américain, portrait de Raymond Luc Levasseur sont désormais disponibles en vidéo sur demande (VSD) sur le site web des Films du 3 mars. Voici un bref aperçu de ces films.

Le chant des étoiles (Nadine Beaudet)

Qui n’ont-elles jamais fait rêver ? Secrètes, mystérieuses, les étoiles nous précèdent et nous survivent, se faisant le lieu de naissance des histoires les plus magiques comme les plus réelles. Gilles Beaudet, astrophysicien plein de bonhomie, leur a consacré sa vie. Et s’il perd aujourd’hui la mémoire à court terme, les étoiles et le ciel restent des sujets qui le passionnent et l’enthousiasment avec une ferveur qui ne se dément pas... Le chant des étoiles - Production : Les vues du fleuve | Distribution : Les Films du 3 mars - Documentaire | 76 minutes | 2016 | Québec - Version originale française - En primeur aux RVCQ 2016

Un américain, portrait de Raymond Luc Levasseur (Pierre Marier)

Placé sur la liste des dix personnes les plus recherchées par le FBI en 1977 pour sa participation à des attentats à la bombe perpétrés par le United Freedom Front, il sera arrêté en 1984. Du fond de sa prison, en 1992, le prisonnier politique américain Raymond Luc Levasseur écrit « My Blood is Quebecois » dans lequel il attribue sa révolte à sa condition de « frog », raillé et réduit au travail en usine comme ses ancêtres, depuis trois générations... Un américain, portrait de Raymond Luc Levasseur - Production : Les films du tricycle| Distribution : Les Films du 3 mars - Documentaire | 99 minutes | 2016 | Québec - Version originale anglaise et française – sous-titres français ou anglais - En primeur aux RVCQ 2016

Téléphone rose (Farzin Farzaneh)

Téléphone rose est un docu-drame basé sur la pièce de théâtre, Phone Whore de Cameryn Moore. C'est un regard honnête et entièrement réaliste sur la vie quotidienne d'une animatrice de téléphone érotique. Cameryn Moore est convaincante dans sa performance et sa perspective sur la sexualité dans notre société contemporaine. - Téléphone rose (Phone Whore) - Production : Lackadaisy Films | Distribution : Les Films du 3 mars - Docu-Fiction | 73 minutes | 2016 | Québec - Version originale anglaise sous-titrée française - Présenté aux RVCQ 2017

Bon cinéma !

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer