La une

Retour
Québec Cinéma

RIDM 2018 > le palmarès

Lundi, 19 Novembre 2018

La 21e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) se sont terminées dimanche 18 novembre 2018. Retrouvez le palmarès complet sur le site des RIDM. En ce qui concerne les productions québécoises, c’est Soleils noirs qui a remporté le Grand prix de la compétition nationale (longs métrages). Le film de Julien Élie dresse le portrait d’un Mexique ravagé par le climat d’impunité qui y règne en maître, laissant la porte grande ouverte à tous les abus. Distribué par FunFilm, le film devrait sortir en salle au printemps 2019.

Le jury a également souligné la beauté de l’odyssée sensorielle Symphonie en aquamarine du réalisateur Dan Popa, en lui remettant un prix spécial et le prix du meilleur espoir Québec/Canada. Le jury de la compétition nationale longs métrages était composé de Carlos Bonfil, Rosalie Lavoie et Fabienne Moris.

Le Prix du meilleur court ou moyen métrage national est allé à Zagros d’Ariane Lorrain et Shahab Mihandoust. Le jury des compétitions courts et moyens métrages était composé de Kalina Bertin, Tijana Djukic et Eric Hynes.

En 2016, Alexandre Chartrand tournait le documentaire Le peuple interdit qui s’intéressait au mouvement indépendantiste catalan. Il y est retourné quelques mois plus tard pour relater l’évolution des choses dans Avec un sourire, la révolution. Cette suite spirituelle à son premier opus s’est méritée le Prix Magnus-Isacsson. Le film sortira en salle en février 2019.Le jury Magnus-Isacsson était composé de Jocelyne Clarke, Martin Frigon (ARRQ), Viviane Saglier (Cinema Politica), Frederic Bohbot (DOC Québec) et Richard Brouillette (Main Film).

20-22 Omega de Thierry Loa a remporté le Prix des étudiants, tandis que Point d’équilibre de Christine Chevarie-Lessard a été honoré du Prix des détenues, remis par cinq résidentes de l’Établissement Joliette, le seul pénitencier fédéral pour femmes au Québec.

Félicitations à toutes les équipes des films primés!

 

(Image d'en-tête: Soleils noirs de Julien Élie)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer