La une

Retour
Québec Cinéma

Productions québécoises à Berlin

Mercredi, 22 Janvier 2020

Ajout 27 janvier

Le lendemain de la rédaction de cet article, nous apprenions la sélection en première mondiale et en ouverture de My Salinger Year, huitième long métrage de Philippe Falardeau. Produit par Luc Déry et Kim McCraw de micro_scope en coproduction avec la société irlandaise Parallel Films, le film se déroule au milieu des années 1990 à New York, alors que Joanna, une jeune écrivaine en devenir, est embauchée dans l'agence littéraire qui représente J. D. Salinger. Margaret, sa patronne excentrique aux méthodes archaïques, la charge de traiter le volumineux courrier des fans de Salinger, Joanna peine à choisir entre son rêve ou sa nouvelle carrière.

My Salinger Year met en vedette Margaret Qualley (Once Upon a Time… in Hollywood) et Sigourney Weaver (lauréate de deux Golden Globes, trois fois finaliste aux Oscars) ainsi que Douglas Booth, Seána Kerslake, Brían F. O’Byrne, Colm Feore et le Québécois Théodore Pellerin dans les rôles principaux.

Texte original

Le Festival international du film de Berlin a annoncé hier les premiers titres de sa sélection 2020, qui comprend comme à chaque année son lot de premières mondiales attendues et de films d’auteur prometteurs. Parmi ceux-ci, signalons la présence de plusieurs titres québécois.

La déesse des mouches à feu d’Anaïs Barbeau-Lavalette aura droit à une prestigieuse première mondiale lors de cet événement incontournable du paysage cinématographique mondial. Scénarisé par Catherine Léger, d’après le roman à succès de Geneviève Pettersen, le film est inscrit dans la compétition de la section Génération Kplus, une sélection d’oeuvres portant sur la jeunesse qui se compose cette année de près de soixante films. La déesse des mouches à feu devrait être sur nos écrans au courant de l’automne 2020.

"C'est tellement émouvant de savoir que le Festival de Berlin a senti que notre Déesse des mouches à feu, pourtant si Québécoise (par sa langue, sa musique - très présente dans le film - ses références), pouvait résonner de façon internationale. Ça me confirme que plus on se raconte de proche, plus on touche profondément, et de façon large. Le Festival de Berlin est un grand festival, le vrai rendez-vous des cinéphiles du monde entier. Je sais que cette première projection annonce une vie internationale à notre Déesse. Quels magnifiques premiers pas!" (Anaïs Barbeau-Lavalette).

En outre, The Twentieth Century de Matthew Rankin aura droit à sa première européenne en sélection officielle dans la section Forum du festival. L’équipe du film sera sur place pour des discussions avec le public. Rappelons que le film est présentement à l’affiche à Montréal (Cinéma Moderne, Cinémathèque québécoise). Lire notre entrevue avec le cinéaste.

Du côté des courts métrages, dans la section « Generation 14plus » on retrouvera Clebs, coproduction Québec-Maroc écrite et réalisée par Halima Ouardiri sera présenté en première internationale. Dans la même section, le film Goodbye Golovin écrit et réalisé par Mathieu Grimard tiendra lui aussi sa première projection à l'international. Enfin, du côté de l’animation, c’est le court Le mal du siècle de Catherine Lepage qui sera présenté en première internationale et en compétition, toujours dans la section « Generation 14plus ». Doublement primé aux derniers Sommets du cinéma d’animation de Montréal, le film est une production de Marc Bertrand pour l’Office national du film du Canada. Celle qui porte la pluie de Marianne Métivier sera préstnté en première internationale. Le festival accueillera également la première mondiale du film Écume écrit et réalisé par le Québécois d'origine égyptienne Omar Elhamy, également monteur de L'acrobate de Rodrigue Jean qui sort sur nos écrans le 7 février. À noter enfin que la série C’est comme ça que je t’aime, écrite par François Létourneau, réalisée par Jean-François Rivard et produite par Joanne Forgues et Catherine Faucher sera lancée en première mondiale lors de la 70e Berlinale. Nous la retrouverons en mars sur tou.tv extra.

La 70e édition de la Berlinale se tient du 20 février au 1 mars prochain.

 

(photo d'en-tête : tournage du film La déesse des mouches à feu)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer