La une

Retour
Québec Cinéma

Primeurs d'ici à découvrir au FCVQ

Lundi, 26 Août 2019

Plus de 200 oeuvres cinématographiques font partie de la programmation de l’édition 2019 du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ). Au rang de celles-ci, plusieurs dizaines, longues ou courtes, proviennent du Québec, à l'instar de Il pleuvait des oiseaux, le nouveau film de Louise Archambault qui aura les honneurs de lancer les activités, le 12 septembre prochain, à 20h au Palais Montcalm. Outre les nouveautés documentaires La fille du cratère de Nadine Beaudet et Chef.fe.s de brousse de Nicolas Paquet, voici un aperçu de quatre autres longs métrages que vous pourrez découvrir en primeur lors du festival.

Alexandre le fou de Pedro Pires

Documentaire - première mondiale - en compétition officielle longs métrages - Quinze ans après qu’une crise psychotique en mer de Chine ait fait basculer son existence, Alex, schizophrène raffiné et sensible, est à la croisée des chemins. À l’insistance de sa grand-mère et confidente, qui désire mourir l’esprit en paix, il se lance à la recherche d’une amoureuse. Pedro Pires est l’auteur du remarqué court Danse Macabre en 2008, et le coréalisateur du long métrage Triptyque avec Robert Lepage.

Amoureuses de Louise Sigouin

Documentaire - Première mondiale - Long métrage qui porte sur les moniales de Berthierville, seule communauté francophone de moniales dominicaines en Amérique du Nord depuis près d'un siècle. Pour la première fois, ces soeurs vivant cloîtrées acceptent d'être filmées dans plusieurs aspects de leur vie au cours d’une année. Il s’agit du premier long métrage de Louise Sigouin, auteure du livre Les Commerces immortels du Québec, lauréat du prix Marcel-Couture 2006.

Cimes de Daniel Daigle

Fiction - Première mondiale - Suite au décès de leur mère, Simon et Jules Cartier découvrent que leur père, qu'ils croyaient décédé depuis longtemps, serait toujours en vie. Les frères finissent par voyager aux confins de la province dans l’espoir d’en apprendre davantage sur leur passé nébuleux. Daniel Daigle est connu pour avoir réalisé les courts C’est mon kid et Garage de soir.

Kuessipan de Myriam Verreault

Fiction - Première québécoise - Librement inspiré du recueil éponyme de Naomi Fontaine, Kuessipan relate l’histoire de deux amies vivant dans une communauté innue qui se sont promis de toujours rester ensemble. Mais à l’aube de leurs 17 ans, leur amitié se craquelle lorsque Mikuan s’amourache d’un blanc et se met à rêver de sortir de cette réserve trop petite pour ses ambitions. Myriam Verreault avait coréalisé en 2008 avec Henry Bernadet À l’ouest de Pluton, une comédie adolescente qui avait beaucoup voyagé dans les festivals internationaux.

L'intégralité de la programmation est disponible sur le site du festival.

(Image d'en-tête extraite du film Kuessipan - Yamie Grégoire & Sharon Fontaine-Ishpatao - © Max Films Media)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer