La une

Retour
Québec Cinéma

Première du film Jeune Juliette

Jeudi, 8 Août 2019

Hier soir au Théâtre Outremont avait lieu la première montréalaise de la comédie dramatique Jeune Juliette, en présence de toute l’équipe du film et de nombreuses personnalités. Nous y étions, voici quelques photos de cette belle soirée estivale, placée sous le signe de la légèreté et de l'émotion.

Je pense que les sujets reliés à l’enfance et l’adolescence sont des sujets inépuisables. Ce n’est pas pour rien qu’il y a eu des films marquants sur ce sujet depuis les années 80. L’une de mes inspirations c’est L’effrontée de Claude Miller, qui n’est pourtant pas une comédie, mais qui m’a vraiment marquée. Au Québec, c’est vrai qu’il y en a beaucoup en ce moment. C’est un hasard, parce que quand on écrit, on ne se consulte pas… Personnellement, je ne me tanne pas de ce genre d’histoires. Récemment, j’ai vu Booksmart, Eighth Grade, Blockers, Ladybird. J’ai toujours du plaisir à voir ces films-là… Ça me ramène à une époque tellement chargée, tellement intense… Je n’en ai jamais assez… Quand c’est bien fait, ça m’intéresse. (Anne Émond)

Synopsis officiel: Les dernières semaines d’école mouvementées de Juliette, secondaire deux, avant les grandes vacances d’été. Jeune fille effrontée, menteuse, drôle, rondelette et attachante, Juliette fera d’importants apprentissages sur les garçons, l’amour et l’amitié. Elle en sortira grandie (enfin, au moins un peu!). Pour son quatrième long métrage, Anne Émond nous raconte l’histoire toute simple d’une jeune fille qui sort de l’enfance pour débuter le long chemin de la découverte et de l’acceptation de sa personnalité, de son image et de ses convictions. La fin de l’enfance, c’est un peu cesser de croire à l’impossible.

C’est un film séduisant, le film le plus « pop » de Anne, mais qui prend quand même des risques artistiques. On voulait que ce film soit amusant dans son écriture, dans sa fabrication, dans son montage, dans tout... et que ça paraisse. J’ai eu du fun au bout’ à produire ce film-là! J’ai eu du financement, et pour une rare fois, je n’avais pas à gérer des dépassements de budget.(Sylvain Corbeil)

Produit par Sylvain Corbeil (metafilms), écrit et réalisé par Anne Émond, Jeune Juliette, met en vedette Alexane Jamieson, Léanne Désilets, Robin Aubert, Gabriel Beaudet, Stéphane Crète, Antoine Desrochers, Tatiana Zinga Botao et Karl Farah.

- Photos et citations: ©Québec Cinéma

Première du film Jeune Juliette_0 Première du film Jeune Juliette_1 Première du film Jeune Juliette_2 Première du film Jeune Juliette_3 Première du film Jeune Juliette_4 Première du film Jeune Juliette_5

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer