La une

Retour
Québec Cinéma

Plusieurs oeuvres québécoises présentées à Hot Docs

Vendredi, 8 avril 2022

Plusieurs oeuvres québécoises seront à l'honneur lors de la prochaine édition du prestigieux festival Hot Docs. Fondé en 1993, Hot Docs s'est affirmé au fil des ans comme l'un des plus importants événements célébrant le documentaire en Amérique du Nord. L'édition 2022 se déroulera en mode hybride du 28 avril au 8 mai prochain. Voici quelques-unes des productions québécoises offertes aux festivaliers:

Dans la section Canadian Spectrum, on retrouve Geographies of Solitude de Jacquelyn Mills et Rojek de Zaynê Akyol (Gulîstan, terre de roses), produit par Audrey-Ann Dupuis-Pierre, Sylvain Corbeil et Zaynê Akyol. Dans ce film, la parole est donnée à certains des membres les plus importants de l’État islamique, en captivité au Kurdistan syrien. Faisant également partie de la section Canadian Spectrum, Scrap de Stacey Tenenbaum, produit par H2L Productions offre un regard unique sur des personnes qui collectent, restaurent et recyclent les déchets du monde. Midwives de Snow Hnin Ei Hlaing, une coproduction majoritaire québécoise (Eye Steel Film inc.), avec l’Allemagne et le Myanmar, sera pour sa part présenté en projection spéciale. Le public y découvrira le quotidien de deux sages-femmes, l'une bouddhiste, l'autre musulmane, qui défient les barrières ethniques pour travailler côte à côte dans une clinique de fortune de l'ouest du Myanmar. Le très personnel Cette maison de Miryam Charles, produit par Embuscade Films est inclus dans la catégorie Markers, tandis que Gabor, doux portrait du photographe Gabor Szilasi réalisé par Joannie Lafrenière, produit par Takfilms, fait partie de la section "Artscapes". À noter que ce film sera présenté aux Rendez-vous Québec Cinéma: le 22 avril à Drummondville et le 24 à Montréal.

Dans les catégories dévolues au court métrage, on retrouve BBQ at Josée and Serge’s d’Alexandre Sarkis, produit par URBANIA, Belle River de Guillaume Fournier, Samuel Matteau et Yannick Nolin, produit par Kinomada, Les Bienveillants de Sarah Baril Gaudet, Bill Reid Remembers d’Alanis Obomsawin, produit par l’ONF, Dad Can Dance de Jamie Ross, Pappy’s Garden de Mikaela Roberts, produit par Les Rapailleurs, Violet Gave Willingly de Claire Sanford, produit par Toolshed Creative inc. ainsi que Perfecting the Art of Longing de Kitra Cahana, produit par l’ONF

Enfin, soulignons que la réalisatrice Raymonde Provencher fera l’objet d’un hommage Pour l'occasion, ses films War Babies… nés de la haine, Grace, Milly, Lucy… des fillettes soldates, Ces crimes sans honneur et Café désirs seront projetés au public.

Bon festival!

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer