La une

Retour
Québec Cinéma

Juste la fin du monde remporte six prix Écrans canadiens

Lundi, 13 Mars 2017

Les artistes et artisans de sept productions ou coproductions québécoises ont été récompensés hier soir lors du gala annuel des Écrans canadiens 2017 (Canadian Screen Awards) qui se déroulaient à Toronto. Animée par Howie Mandel, cette grande soirée organisée par l'Académie canadienne du cinéma et de la télévision, et dont une partie était retransmise en direct sur les ondes de CBC, a permis aux films québécois de remporter 17 prix dans la catégorie Cinéma.

Juste la fin du monde, qui se démarquait avec ses neuf nominations, a remporté six trophées. L'équipe est repartie avec les prix de la meilleure réalisation (Xavier Dolan), des meilleures images (André Turpin), des meilleurs maquillages (Maïna Militza, Denis Vidal), d'interprétation masculine dans un rôle de soutien (Vincent Cassel), de la meilleure adaptation (Xavier Dolan), et du meilleur film (Nancy Grant, Sylvain Corbeil, Xavier Dolan).

Le film de Stephen Hopkins, 10 secondes de liberté (Race) s'est pour sa part distingué dans les catégories du meilleur son d'ensemble (Claude La Haye, Luc Boudrias, Pierre-Jules Audet, Patrick Rioux, Nicolas Dallaire), du meilleur montage sonore (Pierre-Jules Audet, Jérôme Décarie, Michelle Cloutier, Stan Sakell, Jean-François Sauvé, Mathieu Beaudin, François Senneville, Luc Raymond, Jean-Philippe St-Laurent), des meilleurs effets visuels (Martin Lipmann, Cynthia Mourou, Benoit Touchette, Jonathan Piché-Delorme, Frédéric Breault) et d'interprétation masculine dans un premier rôle (Stephan James).

Écrit et réalisé par Kim Nguyen, Un ours et deux amants (Two Lovers and a Bear) a remporté le prix de la meilleure direction artistique (Emmanuel Fréchette) et du meilleur montage (Richard Comeau). Le film d’Anne Émond, Nelly a été primé pour ses costumes réalisés par Patricia McNeil.

Le documentaire I Am the Blues s'est illustré dans les catégories du meilleur long métrage documentaire Ted Rogers (Daniel Cross, Bob Moore, Mila Aung-Thwin, Bruce Cowley) et des meilleures images dans un long métrage documentaire (John Price). Le prix pour le meilleur court métrage dramatique a été remis à Mutants (Alexandre Dostie, Hany Ouichou, Gabrielle Tougas-Fréchette), et celui pour le meilleur court métrage d'animation à Vaysha l’aveugle (Blind Vaysha) de Theodore Ushev.

Félicitations à tous les gagnants!

 

(Image d'en-tête: extrait du film Juste la fin du monde - Crédit Shayne Laverdière)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer