La une

Retour
Québec Cinéma

Une cinquantaine d'oeuvres québécoises au FNC

Mardi, 25 Septembre 2018

Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC) est de retour pour sa 47e édition, qui se déroulera du 3 au 14 octobre. L’événement ne dérogera pas à sa réputation, en offrant au public une programmation forte et audacieuse, qui permettra de découvrir en primeur des titres phares. Au programme: des films primés dans les plus grands festivals internationaux, des rétrospectives d’artistes reconnus, mais aussi la découverte de nouveaux auteurs du cinéma actuel, des œuvres de réalité virtuelle, sans oublier la visite de nombreux talents internationaux et québécois qui viendront à la rencontre des festivaliers.

Ce sont ainsi pas moins de 300 films, provenant de 62 pays et incluant 34 premières mondiales, 16 premières internationales, 44 premières nord-américaines et 44 premières canadiennes, qui seront présentées tout au long des festivités.Parmi ceux-ci, une cinquantaine d’oeuvres en provenance du Québec seront au programme.

Les huit longs métrages qui figurent dans la section Focus sont: Cuba merci gracias de Alex B. Martin (fiction - première mondiale, image ci-dessus); Dérive de David Uloth et Chloé Cinq-Mars (fiction); En attendant avril d’Olivier Godin (fiction, Semaine de la critique à Berlin); Happy Face d’Alexandre Franchi (fiction – première mondiale); Mad Dog Labine de Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard (documentaire – première mondiale); Les Routes en février de Katherine Jerkovic (fiction – meilleur premier long métrage au TIFF); Les Salopes ou le sucre naturel de la peau de Renée Beaulieu (fiction) et La version nouvelle de Michael Yaroshevsky (fiction – première mondiale).

À noter aussi que parmi les 16 films en lice pour la Louve d’Or, il y aura deux films québécois: Genèse de Philippe Lesage (Pier-Luc Funk et Noée Abita sur l'image d'en-tête de cet article) et Ville Neuve long métrage d'animation de Félix Dufour Laperrière.

Du côté des courts métrages, ce sont plus d’une quarantaine d’oeuvres qui seront proposées, parmi lesquelles Amies de Marie Davignon (avec Rose-Marie Perreault sur l’image ci-dessus), Avec ou sans soleil de Jean-Guillaume Bastien, Berlin – le passage du temps de Pierre Hébert, Fuck You Éric de Geneviève Dulude-De Celles, Lunar-Orbit Rendezvous de Mélanie Charbonneau, Une forteresse de Miryam Charles ou encore Une jeune fille et la mer de Larissa Corriveau.

Enfin, signalons l'hommage qui sera rendu à Lysanne Thibodeau, disparue plus tôt cette année. Le FNC lui consacrera une rétrospective qui témoignera de son savoir-faire et de sa détermination en tant que cinéaste québécoise. Artiste multidisciplinaire chevronnée, Lysanne Thibodeau avait exploré diverses formes d’arts visuels tout au long de sa carrière. Certains de ses courts et moyens métrages les plus marquants seront projetés lors d’une séance hommage. Soulignons aussi la présentation spéciale, en première mondiale, de son plus récent documentaire Des armes et nous (image ci-dessus) qui aborde de front l’utilisation des armes à feu dans les maisons.

Bon festival!

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer