La une

Retour
Québec Cinéma

Sorties en salle du 24 septembre

Vendredi, 24 Septembre 2021

Outre Le silence, l'émouvant documentaire de la réalisatrice néo-brunswickoise Renée Blanchar (lire notre entrevue), deux longs métrages québécois sortent en salle ce vendredi 24 septembre. Après trois premiers films remarqués, Sébastien Pilote revient dans sa région natale pour filmer le petit monde de Maria Chapdelaine, quatrième adaptation du célèbre roman de Louis Hémon. Dans un genre radicalement différent, Saint-Narcisse du Canadien Bruce LaBruce propose un suspense psychologique iconoclaste tourné à la manière des films de série B des années 1970, période dans laquelle est plongée son histoire. Voir les horaires dans votre région.

Bon cinéma!

Maria Chapdelaine de Sébastien Pilote

Présenté en grande première à Dolbeau le 8 septembre dernier puis au Festival International du film de Toronto (TIFF) le film met en vedette Sara Montpetit (dans le rôle de Maria Chapdelaine), Sébastien Ricard (Samuel Chapdelaine), Hélène Florent (Laura Chapdelaine), Antoine Olivier Pilon (Eutrope Gagnon), Émile Schneider (François Paradis), Robert Naylor (Lorenzo Surprenant), Martin Dubreuil, Danny Gilmore, Gabriel Arcand et Gilbert Sicotte.

Synopsis officiel : En 1910, Maria Chapdelaine, une jeune fille de dix-sept ans, vit avec sa famille aux abords de la rivière Péribonka au nord du lac Saint-Jean. Les Chapdelaine travaillent sans relâche pour repousser toujours plus loin les limites de la forêt. Là où les difficultés du quotidien s’arriment avec la délicatesse d’une vie familiale chaleureuse, Maria, forte et pleine d’espoir, se retrouve devant des dilemmes de taille. François Paradis, un ancien voisin de la famille qu’elle aime depuis son enfance, devenu coureur des bois et guide pour les étrangers, lui fait la promesse de revenir au printemps pour l’épouser. Mais le printemps se fait attendre, et deux prétendants vont alors se manifester. Lorenzo Surprenant, un jeune exilé qui travaille dans les «factries» du Massachusetts, offre à Maria de le suivre aux États-Unis, et Eutrope Gagnon, leur vaillant voisin, lui propose de défricher les lots de terre qu’il a pris tout près de ceux des Chapdelaine. Maria, poussée dans le monde adulte, devra soudainement choisir son avenir de femme.

Saint-Narcisse de Bruce LaBruce

C'est l'an dernier dans le cadre du prestigieux Festival international du film de Venise qu'avait eu lieu la première du film Saint-Narcisse. Mettant en vedette Felix-Antoine Duval, Tania Kontoyanni, Alexandra Petrachuk et Andreas Apergis. le film de Bruce LaBruce était reparti d'Italie avec le prix Prix Meilleur Film Graffetta d’Oro.

Synopsis officiel : Dans les années 1970, à la mort de sa grand-mère, le jeune, beau et narcissique Dominic trouve des lettres qui contredisent la version selon laquelle sa mère serait morte en couches. S’ensuit sa quête pour la retrouver vivante, habitant au fond des bois avec la jeune et mystérieuse Irène. Des liens étranges et forts se nouent entre ces trois-là, mais les découvertes de Dominic ne s’arrêtent pas en si bon chemin puisqu’il découvre aussi qu’il a un frère jumeau identique, Daniel, prisonnier d’un monastère et surtout des griffes d’un prêtre qui ne lui veut pas que du bien…

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer