La une

Retour
Québec Cinéma

Sorties en salle du 12 mai

Vendredi, 12 Mai 2017

Trois productions ou coproductions québécoises sortent en salle en ce vendredi 12 mai. Bien sûr, c’est la comédie Bon Cop Bad Cop 2 qui occupe les devants de la scène avec ses 150 écrans disponibles dès aujourd’hui au Québec (et environ 240 au Canada). Il s’agit de la plus grosse sortie québécoise de l’histoire.

Sur un registre tout autre, le documentariste Carl Leblanc nous propose Le commun des mortels, un voyage qui nous fait traverser 90 ans de l’histoire moderne du Québec, vue à travers le portrait de son père, Adélard, personnage de peu de mots, humble, dont le parcours aura été marqué par la résilience et une bonne dose de débrouillardise. Une touchante et instructive représentation de bon nombre de Québécois d’alors.

Enfin, signalons la sortie de Sahara, un long métrage d’animation coproduit par la France et la compagnie montréalaise Transfilm International.

> Voir les séances 

Bon Cop Bad Cop 2

David Bouchard (Patrick Huard) et Martin Ward (Colm Feore) sont à nouveau forcés de faire équipe. Cette fois, l’enquêteur québécois se retrouvera sous les ordres de Ward, maintenant officier de la Gendarmerie royale du Canada. Le disparate duo aura la mission de démanteler un réseau de vols de voitures, derrière lequel se cache une opération de très, très grande envergure. Au fil de leurs aventures, Bouchard et Ward découvriront que les ennemis ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Ils réaliseront aussi que les années passent et que certaines choses changent, mais d’autres… pas du tout.

Le commun des mortels

Un récit de la vie en marge des événements qui est notre lot à tous. Une vie de débrouille, de symboles, de foi, de sueur... Comment un homme simple, Éverard Leblanc, s’est-il « débrouillé » pour traverser ce siècle? Un narrateur nous raconte: du Canada français au Québec, de la ruralité cantonnée à la modernité éclatée, du catholicisme véhément au vidage des églises, de la vie à la mort, il nous raconte l’histoire d’Éverard et de son siècle, de ces jalons où, chaque fois qu’il se débrouillait, Éverard subissait l’épreuve du progrès et de cette chose si changeante qui a connu de nombreuses révolutions et que l’on nomme l’économie. Deux histoires nous sont racontées: la grande histoire du siècle et la petite histoire d’Éverard.

Long métrage documentaire réalisé par Carl Leblanc, auteur de Le coeur d’Auschwitz, finaliste aux Jutra 2011 dans la catégorie documentaire. Québec, 2017 - 83’ - Scénario et textes : Carl Leblanc - Recherche : Catherine Pelchat - Direction photo : Alex Margineanu - Prise de son : Stéphane Barsalou - Montage : Sylvain Caron - Conception sonore : Éric Tessier, Rony Cabal - Musique originale : Anthony Rozankovic - Direction de production : Catherine Lord - Production : Jacques W. Lina, Marie-Pierre Corriveau

Sahara

Long métrage d’animation coproduit par la France et le Québec - Réalisation : Pierre Coré - Lassés d’être les souffre-douleurs de leur communauté, Ajar le serpent et son pote Pitt le scorpion décident de tenter leur chance dans l'oasis voisine où vit la haute bourgeoisie du désert saharien et d'y retrouver Eva, une belle serpente dont Ajar est tombé fou amoureux. C’est le début de folles aventures qui les amèneront à traverser le désert à la poursuite de l’amour et plus encore à la découverte d’eux-mêmes…

Bon cinéma !

 

(Image d'en-tête : Le commun des mortels de Carl Leblanc)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer