La une

Retour
Québec Cinéma

Sortie en salles du film Le garagiste

Vendredi, 6 Novembre 2015

C'est aujourd'hui 6 novembre que sort en salles le premier long métrage de Renée Beaulieu Le garagiste mettant en vedette Normand D’Amour, Pierre-Yves Cardinal, Louise Portal, Nathalie Cavezzali et Michel Dumont.

Synopsis officiel : Adrien, un garagiste d'une petite ville québécoise en bordure du fleuve Saint-Laurent, espère une greffe rénale depuis 5 ans. En attendant, sa vie est en suspens. Il tente tant bien que mal de préserver son garage, son couple, malgré les longues heures passées plusieurs fois par semaine en dialyse et son énergie qui s'étiole au gré de la maladie. Mais l'embauche au garage d'un jeune homme d'un village éloigné déclenche dans la vie d'Adrien une suite de bouleversements qui vont le révéler de façon inattendue et troublante.

« Le garagiste est inspiré d'une histoire vraie qui m'a touchée et qui me suit depuis 8 ans parce qu'elle pose des questions pour lesquelles toutes les réponses sont déchirantes. Je suis fière de présenter ce film porté à bout de bras par une équipe généreuse et des acteurs empreints d'une grande humanité. »

En plus de la réalisation, Renée Beaulieu signe aussi le scénario, le montage et partage la production avec Ian Quenneville et Ian Oliveri. Le garagiste est distribué par TVA Films.

Un court métrage avec ça

À noter aussi, et c'est suffisamment rare pour être souligné, que le court métrage La guerre des bleuets d'Anik Salas sera projeté dans les salles avant le film de Renée Beaulieu.

Produit par Denys Desjardins et écrit par la scénariste et comédienne Stéphanie Labbe, La guerre des bleuets est une comédie dramatique dans laquelle une femme dynamique de 75 ans voit débarquer à côté de chez elle une jeune femme qui ouvre un kiosque de vente de bleuets, s'approvisionnant, sans le savoir, dans la talle d'Éva. Déterminée, cette dernière n'a pas dit son dernier mot. Parmi la distribution, on retrouve Patricia Nolin (Yamaska), Stéphanie Labbe (Ville-Marie) et Jean-Sebastien Lavoie (Le Mirage).

Premier film d'Anik Salas  La guerre des bleuets a amorcé sa carrière dans les festivals aux États-Unis en avril dernier en remportant le GOLD REMI AWARD au WorldFest Houston International Film Festival. Il a ensuite poursuivi sa route dans plusieurs autres festivals, dont Londres, Cannes et Toronto. 

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer