La une

Retour
Québec Cinéma

Les oiseaux ivres représentera le Canada aux Oscars

Lundi, 4 Octobre 2021

C'est le long métrage Les oiseaux ivres du réalisateur et coscénariste Ivan Grbovic et de la coscénariste Sara Mishara qui sera le représentant du Canada dans la course à l'Oscar du Meilleur film international, anciennement appelé Meilleur film en langue étrangère. Le film a été choisi parmi dix oeuvres soumises à un comité de sélection pancanadien, coordonné et présidé par Téléfilm Canada. Ce comité est composé d’une vingtaine de délégués représentant les principaux organismes gouvernementaux et les associations de l’industrie cinématographique nationale.

« Téléfilm soutiendra l’équipe du film dans le cadre de cette aventure qui leur fera vivre de grandes émotions. Ce gage de confiance est un tremplin phénoménal pour ces créateurs et créatrices, ainsi qu’une opportunité de taille pour le Canada de démontrer l’excellence de son industrie cinématographique » a déclaré Christa Dickenson, directrice générale de Téléfilm Canada.

Présenté pour la première fois en septembre dernier au TIFF, Les oiseaux ivres prendra l’affiche au Québec le 15 octobre. Produit par Luc Déry et Kim McCraw (micro_scope) et distribué par les Films Opale, le film met en vedette, entre autres, Jorge Antonio Guerrero, Hélène Florent, Claude Legault, Marine Johnson, Maxime Dumontier, Amaryllis Tremblay, Karl Walcott, Yoshira Escárrega, Gilberto Barraza et Normand D'Amour.

Dix films demi-finalistes, choisis parmi l’ensemble des oeuvres reçues, seront révélés le 21 décembre par l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. À ce jour, 15 pays ont soumis leur candidature. L’an dernier, 93 pays étaient inscrits dans cette catégorie. La 94e cérémonie des Oscars se déroulera le 27 mars 2022. 

Synopsis du film

La quête de Willy pour retrouver Marlena, son amour perdu, le mène du Mexique au Canada, où il se fait engager comme travailleur saisonnier à la ferme Bécotte, près de Montréal. Plusieurs destins s’entrecroisent, des mondes se rencontrent, les tensions montent et des moments de réalisme magique surgissent au cours des longues journées de travail.

Notes biographiques du réalisateur

Ivan Grbovic a étudié à l’université Concordia et à l’American Film Institute et a commencé sa carrière comme directeur photo avant de devenir réalisateur. Il réalise plusieurs clips pour des artistes d’envergure ainsi que trois courts métrages acclamés à travers le monde : La tête haute (2006), La chute (2009) et Les mots (2009). Son premier long métrage Roméo Onze (2011) remporte le prestigieux prix du jury oecuménique au Festival de film de Karlovy Vary. Le film se démarque également par le prix Découverte remporté au festival de Namur. Tous ses films ont été sélectionnés au Toronto International Film Festival. Les oiseaux ivres est son deuxième long métrage.

 

(Image d'en-tête : Hélène Florent dans un extrait de Les oiseaux ivres)

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer