La une

Retour
Québec Cinéma

LE PCCQ DÉVOILE LES FINALISTES DE SA 12E ÉDITION

Vendredi, 20 janvier 2023

La 12e édition du Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ) est lancée! En plus des cinq longs métrages finalistes traditionnellement sélectionnés, le PCCQ innove cette année en ajoutant un nouveau volet de cinq courts métrages d’ici, en collaboration avec le festival Plein(s) Écran(s). Au total, 10 films qui feront jaser au cours des prochaines semaines et deux prix seront remis.

Les longs métrages en lice cette année sont Arsenault & Fils de Rafaël Ouellet, Babysitter de Monia Chokri, Falcon Lake de Charlotte Le Bon, Un été comme ça de Denis Côté et Viking de Stéphane Lafleur. Du côté des courts métrages, on retrouve À la vie à l’amor de Émilie Mannering, La main gauche de Maxime Robin, La théorie Lauzon de Marie-Josée Saint-Pierre, Oasis de Justine Martin et Simo de Aziz Zoromba. 

Les deux œuvres gagnantes seront dévoilées le 1er avril, suivant une délibération par les représentant·e·s de 54 cégeps à l’Hôtel Pur de Québec. L'an dernier, le film Souterrain de Sophie Dupuis a remporté les honneurs. La cinéaste était présente lors du dévoilement des finalistes de cette 12e édition, où elle a pu recevoir son prix.

« Pour cette nouvelle édition du Prix collégial du cinéma québécois, notre comité organisateur s’est de nouveau surpassé en recrutant 54 cégeps participants. De son côté, notre comité de sélection a eu la tâche difficile de sélectionner cinq longs métrages parmi la très grande variété de films de l’année 2022. La nouveauté de cette 12e édition? Les courts métrages! Cinq œuvres qui pourront également être visionnées et débattues par les étudiant·e·s. Grâce au dévouement et à l’enthousiasme d’un corps enseignant toujours aussi motivé, nous aurons une édition 2023 grandiose, enfin libérée du virus. Cette 12e édition s’annonce tout aussi excitante, riche et importante que les précédentes et je suis honorée d’en être toujours la marraine. Longue vie au PCCQ! » - Micheline Lanctôt, marraine

Le jury longs métrages était composé de Claude Chabot (professeur de cinéma à la retraite), Helen Faradji (critique de cinéma), Mario Fortin (ancien président-directeur général des cinémas Beaubien, du Parc et du Musée) et Paul Landriau (directeur de la programmation du Festival de cinéma de la ville de Québec). Le jury court métrage rassemblait Ariane Roy-Poirier (directrice générale de Plein(s) Écran(s)), Paule Beaudoin (cinéaste, enseignante au collégial et membre du comité organisateur du PCCQ) ainsi que Mélissa Bouchard (directrice de la programmation du Festival Regard). Le PCCQ est fier de retrouver la marraine de l’événement, la cinéaste Micheline Lanctôt, pour une 12e année. 

« Québec Cinéma a l’honneur de parrainer le Prix collégial du cinéma québécois pour une 12 édition. Depuis les débuts du PCCQ, nous reconnaissons la pertinence et l’importance de cette initiative menée par un groupe de professeur.e.s des plus investi.e.s qui propagent leur passion avec fougue auprès des édudiant.e.s à travers les cégeps du QuébecC’est avec enthousiasme que nous soutenons cette si belle initiative portant toute l’effervescence et la beauté de notre cinéma québécois aux nouvelles générations, jeunes cinéphiles fervent.e.s de découverte. Nous avons très hâte de découvrir les cinq grandes œuvres québécoises finalistes et de vous recevoir le 24 février pour la grande discussion avec les réalisateurs aux Rendez-vous Québec Cinéma  », déclare Sylvie Quenneville, directrice générale de Québec Cinéma. 

Rappelons que le PCCQ est né du désir de célébrer le cinéma d’ici en le plaçant au centre des regards de la communauté collégiale. Pour ce faire, des étudiant·e·s d’une cinquantaine de cégeps sont invité·e·s à visionner les films, puis à les critiquer, tout en échangeant leur point de vue avec leurs camarades. Des délibérations panquébécoises se tiendront à la fin mars afin de choisir les deux films préférés des représentant·e·s de chaque institution. Une belle façon pour ces jeunes de s’intéresser au cinéma d’ici, d’aiguiser leur sens critique et de faire des rencontres intéressantes!

Le lauréat 2023 rejoindra les dix films qui ont eu l’honneur de recevoir le trophée du PCCQ au fil des ans – Souterrain de Sophie Dupuis (2022), Je m’appelle humain de Kim O’Bomsawin (2021), Antigone de Sophie Deraspe (2020), Happy Face d’Alexandre Franchi (2019), Le problème d’infiltration de Robert Morin (2018), Manoir de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe (2017), Chorus de François Delisle (2016), Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur (2015), Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté (2014) et Laurence Anyways de Xavier Dolan (2013).

Par: Léa Bouquet

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer