La une

Retour
Québec Cinéma

SPASM a 18 ans !

Mercredi, 16 Octobre 2019

L'approche de l'Halloween marque le retour du Festival SPASM, événement 100% indépendant très prisé, plus que jamais dédié à la promotion du cinéma de genre, avec un accent particulier mis sur les productions québécoises. Comme par le passé, cette 18e édition accueille la crème du court métrage en offrant plusieurs primeurs ainsi que des films primés à travers le monde. Le public est convié du 17 au 26 octobre à prendre sa dose de cinéma insolite. Voici quelques-uns des temps forts qui attendent les festivaliers. Pour la programmation complète et l'achat de billets, rendez-vous sur spasm.ca.

LES INSOLITES QUÉBÉCOIS

Films coup de poing, thrillers fantastiques et suspenses captivants sont au menu de ce programme 100% québécois! Voici une excellente occasion de faire le plein de cinéma d'ici avec entre autres, la première montréalaise de Je finirai en prison d'Alexandre Dostie, lauréat du Prix du Public lors de la dernière édition du FCVQ ; La couleur de tes lèvres d'Annick Blanc, Best Fantastic Short au Fantastic Fest 2019 et Mon Boy de Sarah Pellerin, Prix coup de cœur Coop Vidéo de Montréal aux RVQC 2019. / Rendez-vous est pris pour le vendredi 18 octobre, 21 h | Théâtre Plaza

LES INCLASSABLES

Deux soirées « inclassables » sont au programme cette année. Le 18 octobre pour Les Inclassables#1 avec la première montréalaise du film She-Pack de la réalisatrice norvégienne Fanny Ovesen qui a remporté le Prix Amanda du meilleur court métrage dans son pays natal, ainsi que Home Shopper, premier court métrage de Dev Patel (Slumdog Millionaire). Du côté des Inclassables #2, le mercredi 23 octobre, notons la grande première de Luz, un film de sorcières de Julie Roy dont on entend beaucoup parler depuis son passage au Marché du Film à Cannes ainsi qu’à Frontières dans le cadre du Festival Fantasia. / Vendredi 18 octobre, 19 h | Théâtre Plaza et mercredi 23 octobre, 20 h 30 |Théâtre Plaza

DE LA SCIENCE-FICTION

Ce programme, dont cinq des huit films sont québécois, donnera aux amateurs de genre l’occasion de voir Les années lumières de Sarianne Cormier, Mélopée de Alexis Fortier Gauthier, Supernova de Jérémie Brochu-Dufour, Papillioplastie de David Barlow-Krelina ainsi que Red Moon de Thomas Chrétien, qui sera présenté en première québécoise. / Samedi 19 octobre, 19 h | Théâtre Plaza.

LA GRANDE SOIRÉE HORREUR SPASM

Pour une 18e année consécutive, SPASM présentera sa fameuse Grande Soirée Horreur, LE rendez-vous à ne pas manquer pour les maniaques de cinéma d'horreur. L'équipe de programmation a créé une sélection délicieusement horrifique en provenance de l’Espagne, de l'Estonie, des États-Unis, des Pays-Bas, de la Suisse et du Québec! Mentionnons notamment la première nord-américaine de La Proeza de l’espagnol Isaac Berrocal et The Burden de Nico Van den Brink (Pays-Bas) qui a remporté le Prix pour la meilleure réalisation lors de sa première mondiale au Festival Fantasia. L’horreur québécois aura aussi bien sa place avec le terrifiant Le reflet de Louis-David Jutras et Foyer de Sophie B. Jacques, Prix du public – Tourner à tout prix, au festival Regard. / Vendredi 25 octobre, 22 h | Club Soda.

La 18e édition du Festival SPASM, c'est ça et bien plus encore! Pour la programmation complète et l'achat de billets, rendez-vous sur spasm.ca.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer