La une

Retour
Québec Cinéma

Fantasia 2018: le cinéma québécois à l’honneur

Jeudi, 12 Juillet 2018

Le Festival international de films Fantasia débute en grand ce soir avec la projection en première nord-américaine du conte fantastique franco-québécois Dans la brume de Daniel Roby, réalisateur, entre autres, de Funkytown et de Louis Cyr. Mettant en vedette Romain Duris et Olga Kurylenko, le film relate l’histoire d’un couple engagé dans une course contre la montre pour sauver leur fille après l’invasion de Paris par un mystérieux gaz toxique. Cette projection attendue lancera cette 22e édition qui se poursuit jusqu’au 2 août et proposera 125 longs-métrages (dont une centaine de primeurs) et quelque 220 courts-métrages.

Une fois de plus, le festival accorde une place importante au cinéma d’ici. En premier lieu par la présentation de primeurs québécoises, telles Montréal Dead End, un film collectif fait de 15 segments, mettant en relief le côté fantastique de divers quartiers de Montréal, Le nid de David Paradis, mettant en vedette Pierre-Luc Brillant et Isabelle Blais, qui sera présenté en première mondiale, ou encore le documentaire Playing Hard, de Jean-Simon Chartier. Un rendez-vous qui doit être déjà dans bien des agendas est celui du samedi 14 juillet à 22h15, au Théâtre Hall de l’Université Concordia, qui verra la première canadienne de Summer Of '84, du trio de réalisateurs montréalais RKSS (Turbo Kid). Salle comble sans aucun doute.

Pour la 12e année consécutive, les Fantastiques Week-ends du cinéma québécois donneront la parole aux réalisateurs émergents à travers une centaine de courts métrages, dont certains seront projetés avant quelques longs métrages. La plupart d’entre eux seront regroupés en programme thématique.

Sans pouvoir citer toutes les oeuvres, soulignons la présence de quelques titres phares tels la comédie Florida-Montréal de Renaud Lessard dans lequel Jean-Carl Boucher et Anne-Élizabeth Bossé incarnent un frère et une sœur immatures qui doivent accueillir leur mère récemment divorcée en Floride; ainsi que le film d’horreur The Chosen Ones de Dominique Loubier mettant en scène Marilyn Castonguay dans un monde dévasté et surnaturel. On relève aussi la présence du troublant Trois pages de Roger Gariépy qui s’est entouré pour l’occasion d’André Turpin à la direction photo et de Martin Drainville dans le rôle principal; de L’appartement de Justine Gauthier, avec Monia Chokri, racontant l’histoire d’une mère qui accueille ses enfants pour la première fois dans son nouvel appartement modeste ; ou encore Retour de qualité de Daniel Abraham et Pierre-Alexandre Girard, dans lequel l’ancien animateur vedette Marc-André Coallier joue un patient sévèrement atteint de dépression. Enfin, notons que le court métrage Fauve de Jérémy Comte, grand vainqueur du gala Prends ça court! et gagnant d’un prix à Sundance cette année, sera également aux Fantastiques Week-ends, ainsi que le film Milk de Santiago Menghini, présenté au dernier festival de Sundance.

Pour consulter la programmation complète, visitez le site web fantasiafestival.com.

(Image d'en-tête : Cameron Brodeur dans Milk de Santiago Menghini- L’affiche ci-dessus est une œuvre originale de notre collègue Frédérique Rivard, illustratrice et designer graphique)

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer