La une

Retour
Québec Cinéma

Deux films québécois récompensés à Percé

Lundi, 31 Août 2015

Hier soir dimanche, à La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils se tenait la cérémonie de clôture du 7e Festival international de cinéma et d’art de Percé (LES PERCÉIDES). Parmi les récompenses accordées, deux très beaux longs métrages québécois sont repartis avec les honneurs du jury, composé cette année de Daniel Chabannes et des cinéastes Julie Perron et Maxence Bradley.

Le bruit des arbres œuvre intimiste et touchante de François Péloquin s’est vu décerner le Prix Gaspésie Les Îles (photo ci-dessus : Willia Ferland-Tanguay joue Maya et Antoine L'Écuyer tient le rôle de Jérémie), tandis que le documentaire Nallua de Christian Mathieu Fournier et dont nous vous avions parlé lors de sa présentation à Présence Autochtone recevait le Prix du meilleur documentaire canadien (ONF – LES PERCÉIDES).

Le Grand prix du jury est allé au documentaire de renommée mondiale Le sel de la Terre, de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado, tandis que le Prix du meilleur court métrage est allé à La fin du dragon de Marina Diaby. Deux mentions ont été accordées par le jury ; l’une pour l’interprétation de Nicolas Giraud pour son rôle Anton Tchkhov 1890 de René Féret et l’autre venant souligner la carrière exceptionnelle du cinéaste français René Féret.

Par : Charles-Henri Ramond

 

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer