La une

Retour
Québec Cinéma

Cinéma québécois à Percé

Jeudi, 20 Août 2015

Fidèle à ses (bonnes) habitudes, la septième édition du Festival international de cinéma et d’art de Percé (plus connu sous le nom Les Percéides) offrira à ses visiteurs une programmation cinéma particulièrement alléchante. Longs et courts métrages, documentaires ou fictions, au total plus de 60 œuvres seront proposées au public durant quatre jours.

Au programme, signalons la présentation de films internationaux marquants, avec notamment la présentation des derniers films de deux cinéastes reconnus : René Féret (Anton Tchekhov, 1890) et Manoel de Olivera (Le vieillard de Rostello). Le cinéma québécois ne sera pas en reste, avec une sélection incluant d'une quinzaine de courts métrages et dix longs métrages se répartissant à part égale entre fictions et documentaires.

En fiction, les spectateurs pourront s'abandonner dans la poésie onirique de Nouvelles, Nouvelles un essai réalisé dans la plus totale indépendance par Olivier Godin, devront affronter les éléments madelinots et les démons d'Évelyne Brochu dans Les Loups, de Sophie Deraspe, ou retourneront au temps du FLQ avec La maison du pêcheur d’Alain Chartrand.

Les Percéides présenteront aussi deux drames intimistes tournés dans la région: Le bruit des arbres de François Péloquin qui ouvrira les festivités, tandis que Renée Beaulieu présentera son premier film Le garagiste. Cette première présentation devant public aura lieu en présence de la réalisatrice, de l’actrice Louise Portal et de plusieurs artisans du film.

Du côté des documentaires, la Gaspésie et le Grand Nord seront à l'honneur avec La marche à suivre de Jean-François Caissy, portrait attentif filmé à l'école secondaire de Carleton-sur-Mer et Nallua de Christian Mathieu Fournier qui nous fait revivre une mystérieuse tragédie qui secoua toute la région de Pond Inlet en 1943. Marc Girard et Stéphane Thériault auront l'honneur de présenter en première mondiale leur film Pénélope qui relate le naufrage de la frégate britannique Penelope, survenue en 1815 sur les côtes gaspésiennes. Le film proposera les premières images sous-marines de l'épave.

Enfin, signalons la présence au programme de God Save Justin Trudeau de Guylaine Maroist, Éric Ruel et Le profil Amina de Sophie Deraspe.

C'est donc à un beau voyage alternant entre histoires du passé et morsures du présent que les festivaliers sont conviés lors de ces septième Percéides qui se déroulent du 26 au 30 août 2015 à Percé.

Par : Charles-Henri Ramond

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer