La une

Retour
Québec Cinéma

L’animation québécoise se montre en Chine

Jeudi, 9 Février 2017

Avec 42 000 écrans et plusieurs centaines de millions de spectateurs potentiels, la Chine est évidemment un marché très prisé par les productions commerciales étrangères. Les américains ont bien saisi les infinies possibilités de ce pays, eux qui monopolisent déjà une part importante des salles du monde entier.

Certes, le « box-office » chinois reste dominé par les oeuvres locales (en 2016, The Mermaid de Stephen Chow s’est classé premier avec plus de 500 millions de dollars de gains), mais, peu à peu, le Septième art européen et nord-américain se fait de plus en plus présent dans l’immense et encore largement méconnu empire du Milieu.

Par le passé, quelques films québécois ont tenté d’approcher les cinéphiles chinois : Incendies, Mommy ou le film d’action Nitro, entres autres, ont eut une sortie limitée. Le début 2017 pourrait cependant marquer un tournant en donnant l’exemple avec l’apparition sur les écrans de deux longs métrages d’animation réalisés au Québec.

Réalisée par L’atelier Animation à Montréal, la coproduction franco-canadienne Ballerina a pris l'affiche le 30 janvier dernier et a déjà été projetée quelque 34 000 fois, devant plus de 650 000 personnes. Campé dans le Paris des Années folles, ce conte pour enfants de Éric Summer et Éric Warren relate les péripéties de Félicie, une jeune orpheline qui n’a qu’un rêve devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris… Ballerina fera son apparition dans nos salles à compter du 24 février.

Après sa sortie en France où il avait réussi à rassembler 200 000 spectateurs - un succès si l’on tient compte de la très importante compétition de la période des fêtes - le long métrage La guerre des tuques 3D part à la conquête de ce territoire. Dans un article publié récemment par Animation Magazine, une revue spécialisée en cinéma d’animation, on apprend que le film de Jean-François Pouliot et François Brisson a connu une belle avant-première à Shanghai fin janvier, en présence de Mélanie Joly, Carolle Brabant directrice générale de Téléfilm Canada et de la productrice Marie-Claude Beauchamp de CarpeDiem Film & TV. Le film devrait sortir le 1er avril sur près de 4 000 écrans.

Des chiffres qui font rêver pour ces deux cas de figure particulièrement inspirants.

 

Sources :

http://www.hollywoodreporter.com/news/china-box-office-growth-slows-37-percent-2016-official-data-shows-960217

http://www.animationmagazine.net/features/snowtime-sets-chinese-theatrical-release/

 

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer