La une

Retour
Tournée

Tournée 2017 : prochaine étape Victoria !

Jeudi, 26 Janvier 2017

Une nouvelle étape importante s’amorce dans le voyage pancanadien de la Tournée du cinéma québécois, qui visitera la très belle ville de Victoria sur l’île de Vancouver, du 4 au 6 février prochain. C’est dans le cadre du Victoria Film Festival qui nous accueille depuis trois ans, que nous présenterons au public de la Colombie-Britannique cinq productions québécoises de l’an dernier.

Le 4 février à 19h, c’est la comédie dramatique Pays qui lancera cette fin de semaine dédiée à notre cinéma. Deuxième long métrage de Chloé Robichaud, cette fresque ambitieuse sur le pouvoir, l'image et l'identité est l’oeuvre toute désignée pour ouvrir le bal.

Le 5 février à 21h45, vous en aurez plein la vue avec les niaiseries de la bande de Prank de Vincent Biron. Mais au-delà des coups pendables de ce quatuor irrévérencieux, vous découvrirez aussi une chronique douce-amère sur l’amitié, l’amour et la solidarité de jeunes peut-être un peu trop laissés à eux-mêmes. Après le film, vous pourrez vous entretenir avec le réalisateur, qui en a long à dire sur son tout premier long métrage sélectionné à Venise contre toute attente.

Lundi 6 février à 18h30, vous vivrez une expérience explosive avec Alexandre Goyette et King Dave, l’adaptation que Daniel Grou (Podz) a fait de sa pièce, privilégiant un tournage composé d’un seul plan-séquence, renforçant ainsi l’impression d’urgence déployée par Dave dans sa quête de vérité.

Lundi 6 février à 19h, c’est à une tout autre expérience que vous serez conviés, avec le sensible et méditatif Mes nuits feront écho de Sophie Goyette qui signe un premier long métrage animé par une douce mélancolie et de profondes réflexions sur la nature humaine. On vous le dit, vous participerez à une expérience envoûtante, rien de moins.

Enfin, toujours lundi 6, mais à 21h45, vous assisterez à la projection du drame 1:54, film prenant traitant de l’intimidation à l’école. Primé au Festival d'Angoulême et réunissant la fine fleur des jeunes acteurs québécois, 1:54 est le premier long métrage de Yan England.

Avec cette sélection, voilà donc une belle porte ouverte sur la diversité de notre cinéma qui s’offre au public du Victoria Film Festival que nous sommes ravis d’accompagner dans sa mission de faire découvrir des œuvres phares de la production internationale.   

Bon festival et bon cinéma !

Par: admin

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer