La une

Retour
Québec Cinéma

Sorties en salles du 10 février

Vendredi, 10 Février 2017

Les deux longs métrages québécois qui prennent l’affiche aujourd’hui vous transportent dans des réalités et des univers aux antipodes les uns des autres mais qui offrent un bel exemple de la diversité des sujets et des styles du cinéma d’ici.

Le premier, Angry Inuk (Inuk en colère) est un documentaire engagé écrit et réalisé par Alethea Arnaquq-Baril qui nous offre un touchant cri du coeur en guise de dénonciation à la désinformation des organismes de défense des animaux en ce qui a trait à la chasse aux phoques. Un film important qui sort à Montréal à la Cinémathèque québécoise (version originale anglaise et inuktitute avec sous-titres français) et au Cinéma du Parc (version originale anglaise et inuktitute), et à Québec au Cinéma Le Clap (version originale anglaise et inuktitute avec sous-titres français).

Le second film de la semaine, Le cyclotron d’Olivier Asselin, est un drame de fiction campé durant la Seconde guerre mondiale qui nous entraîne avec lui dans une folle course poursuite à la recherche d’une formule destinée à fabriquer une bombe.

>> Horaires des séances

Angry Inuk (Inuk en colère)

Inuk en colère nous présente une nouvelle génération d’Inuit mettant tout en œuvre pour casser les perceptions bien ancrées à l’égard de la chasse au phoque et s’inviter à la conversation sur cet enjeu.

Armée de ses caméras, Alethea Arnaquq-Baril parcourt l’Arctique canadien pour donner la parole à ceux et celles que les militants se donnent rarement la peine de rencontrer : les chasseurs, les artisans, les familles dont la subsistance et la survie dépendent essentiellement de la chasse au phoque. Elle accompagne des étudiants qui se rendent en Europe pour plaider la cause inuite devant un groupe spécial de l’Union européenne.

Page Facebook : https://www.facebook.com/angryinuk/?fref=ts

Le cyclotron

Présenté en première mondiale au Festival du Nouveau Cinéma, Le cyclotron a également été projeté au Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue et sélectionné aux 8es Rencontres de coproduction francophone à Paris.

Le cyclotron est un suspense qui revisite deux genres, le film historique et la science-fiction. En 1944, une espionne alliée doit retrouver et exécuter un scientifique berlinois qui a découvert le moyen de fabriquer une bombe atomique. L’affaire se complique quand s’y mêlent le souvenir de l’amour et la mécanique quantique.

Le film met en vedette Paul Ahmarani, Lucille Fluet, Mark-Antony Krupa, Manuel Sinor, Olivier Barrette et Benoît Mauffette.

Page Facebook : https://www.facebook.com/cyclotronlefilm/?fref=ts

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer