La une

Agenda

Facebook

Twitter

Instagram

@QC_cinema

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

05 JUIL.

RT @LP_Cinema: Le cinéma québécois à l'honneur à Toronto dlvr.it/R7tYc8 pic.twitter.com/JsyIaP1SPz

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIL.

Avez-vous vu la nouvelle bande-annonce du film #JeuneJuliette de @LaAnneEmond? À l'affiche le 9 août! →… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIL.

RT @MCCQuebec: Le programme de rencontres professionnelles en culture au Pays basque est commencé. La délégation est composée de 11 représe…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIL.

RT @ctvm: Trois projets québécois au Marché Frontières: filmsquebec.com/trois-projets-…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIL.

RT @Telefilm_Canada: Toutes nos félicitations aux réalisateurs québécois Diane Obomsawin, Jeremy Comte et @Marianne1Farley, qui ont été inv…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

03 JUIL.

RT @elephantcineqc: La version restaurée de la délicieuse comédie d’horreur Karmina sera présentée le 27 juillet à 21h à la @cinemathequeqc

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

03 JUIL.

Plusieurs artistes québécois invités à l'Académie des Oscars! bit.ly/325omO7 #cinémaquébécois

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

03 JUIL.

RT @CinemasCineplex: Aujourd’hui, nous avons assisté à la conférence de presse de #MenteurLeFilm, en présence de la superbe distribution.…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

RT @LP_LaPresse: Mitch Garber, Rémy Girard et Graham Fraser nommés au sein de l'Ordre du Canada bit.ly/2JaNY3o https://t.co/EEm8dJ…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

RT @TChaDunlevy: Alanis Obomsawin and Mitch Garber were among 16 Quebecers and 83 Canadians whose achievements were recognized by the Order…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

RT @ctvm: Mandat renouvelé pour Claude Joli-Coeur, commissaire à l’Office national du film @Patrimoinecdn @pablorodriguez @onf https://…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

RT @Telefilm_Canada: 📣Communiqué de presse : Téléfilm Canada soutient huit longs métrages autochtones telefilm.ca/fr/communiques… https://t.co/…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

RT @LesFilmsSeville: C’est officiel : Matthias & Maxime sera à l’affiche dès le 9 octobre! 💥 Le film met en vedette Gabriel D'Almeida Freit…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

27 JUIN

#QcCinéma en liberté dans plusieurs parcs et espaces éphémères de la métropole, du 8 juillet au 26 août!… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

26 JUIN

Un marathon cinématographique réussi pour le #SprintGala 2019! bit.ly/2LjysVK #cinémaquébécois #GalaCinéma pic.twitter.com/1lUSEmWeX9

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

26 JUIN

RT @LesFilmsSeville: ✨Vous attendiez cette date avec impatience! ✨ Nous sommes très heureux de dévoiler que #TheDeathandLifeofJohnFDonovan

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

26 JUIN

RT @LP_Cinema: The Death and Life of John F. Donovan enfin présenté au Québec dlvr.it/R7J4L5 pic.twitter.com/24UPkkXBAh

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

25 JUIN

Une assistance record pour la 15e édition de la #TournéeQCC! bit.ly/2IIace2 #cinémaquébécois #Francophonie pic.twitter.com/KpWil1U76r

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

21 JUIN

Dans le cadre de la #JNPACanada nous vous proposons 5 documentaires importants et engagés qui vous donneront un écl… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

18 JUIN

RT @H264Distr: Après 3 ans de travail, h264 est fier d’annoncer la création d’un #agrégateur afin d’assurer une meilleure représentativité…

Retour
Tournée

Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran

Vendredi, 9 Février 2018

Présenté par la Tournée Québec Cinéma en ouverture du Gala canadien à la plus récente édition du Victoria Film Festival, le film HOCHELAGA, TERRE DES ÂMES retrace plus de 750 ans d’histoire à partir d’un seul lieu où les âmes de toutes les époques et de toutes les cultures se retrouvent malgré les siècles qui les séparent. Rencontre avec le rappeur, photographe et véritable porte-parole des Premières Nations devenu comédien, Samian, qui raconte avoir pris un grand plaisir à incarner le personnage principal de cette fresque historique réalisée par François Girard.

Samian merci d’être avec nous à Victoria à l’occasion de la présentation du film Hochelaga, Terre des Âmes, dans le cadre du passage de la Tournée Québec Cinéma dans l’Ouest. D’abord, cette aventure cinématographique qui a commencé pour toi en 2013 avec le film Roche Papier Ciseaux de Yan Lanouette Turgeon et qui se poursuit maintenant avec Hochelaga, Terre des Âmes de François Girard, comment tu la vois se développer de projet en projet et aussi, comment on se sent quand on se fait offrir un premier rôle comme celui-là?

On se sent pas mal bien! (Rires) Sincèrement, il y a des métiers qu’on choisit et j’ai l’impression qu’il y en a d’autres qui nous choisissent. Avec Roche papier ciseaux, il y a déjà 5 ans de ça, on m’a approché, on m’a écrit un personnage. Et ça, c’est vraiment une belle expérience de se faire offrir un rôle tout en sachant qu’il a été écrit pour toi. Par la suite, j’ai eu le privilège de pouvoir continuer à faire du cinéma jusqu’à l’année dernière où j’ai rencontré François [Girard]. C’est aussi la première fois qu’on m’offrait un premier rôle. Ce sont vraiment des moments où je m’amuse quand je joue. Je suis beaucoup sur scène [pour la musique] et sur scène, c’est une partie de moi-même. Tandis que quand je joue, je m’abandonne totalement, j’ai un total détachement et puis je m’accroche à un réalisateur. C’est une autre partie de moi qui est plus à l’aise, qui a peut-être moins de pression, je pense.

Hochelaga, Terre des Âmes est une saga historique qui faisait le pari de redonner sa place à la culture autochtone comme apport central dans la fondation de la culture québécoise. Est-ce que c’est quelque chose qui t’effrayait avant de plonger dans cette aventure? Est-ce que tu as demandé des garanties pour que les choses soient fidèles dans un rapport historique? Ou bien tu avais une pleine confiance envers le réalisateur François Girard?

J’avais 100% confiance en François. Vraiment! Ma première réaction a été de lui dire : «Enfin! Enfin, un réalisateur s’attaque à un sujet aussi ambitieux.» C’était quand même délicat, mais en même temps il l’a fait avec tellement beaucoup de respect et énormément de délicatesse, ce fut vraiment génial. J’avais hâte qu’au Québec il y ait un film qui se réalise [de ce genre]. Je n’ai pas l’impression que le film est simplement axé sur les Premières Nations, c’est vraiment une fresque historique et on ne peut pas passer à côté de l’histoire des Premières Nations quand on parle du Québec ou même du Canada. Donc, j’avais vraiment hâte de faire ce film-là. Je suis très content que ça soit François qui l’a fait, et qui l’a bien fait.

Samian, tu es un artiste multidisciplinaire; tu touches à la poésie, à la photographie, à la musique et maintenant au cinéma. Est-ce que tu penses que ça risque d’influencer ton processus créatif une expérience comme celle-là pour tes prochains projets?

Je laisse la porte ouverte au cinéma. On m’a bien accueilli dans le milieu du cinéma, vraiment! Et la musique reste là. La photo aussi. Oui, je travaille sur un 4e album, je travaille sur ma deuxième exposition photo qui est prévue pour l’automne prochain et sur mon deuxième livre. Je n’ai pas d’autre tournage en ce moment, mais je reste quand même assez occupé. Et la porte reste toujours ouverte pour tourner un film. J’ai le privilège depuis 5 ans de tourner un film par année; c’est énorme! C’est même déjà au-delà, je pense, de ce dont beaucoup de comédiens rêvent. Je me sens extrêmement béni et je suis reconnaissant d’avoir le privilège de faire du cinéma et je remercie Dieu à chaque fois. Je vais suivre les conseils de François Girard parce que François m’a dit : «Laisse Hochelaga vivre et prends le temps de bien choisir tes rôles, tes films et peut-être les projets. Examine le tout et n’embarque pas nécessairement dans tous les projets qu’on te propose.» Il y a d’ailleurs de grands acteurs que j’admire, que j’aime observer, et je les admire par leurs choix de films, leurs choix de personnages et je pense que c’est un exemple à suivre en tant que jeune acteur.

En terminant, en tenant compte de l’actualité récente, il semble y avoir un réel engouement pour le cinéma autochtone avec une audience de plus en plus à l’écoute. En tant que membre des Premières Nations, comment tu qualifierais ce « renouveau »?

Je pense que c’est au-delà du cinéma. Je crois que dans le domaine artistique en général, dans le Canada, il y a un éveil très fort en ce moment. Que ce soit en musique ou en cinéma. Je n’ai pas eu le privilège de rester trop longtemps au festival [de Victoria], mais j’ai pu rencontrer d’autres réalisateurs autochtones à la soirée organisée par la Société francophone de Victoria après la projection d’Hochelaga, Terre des Âmes. J’y ai rencontré trois réalisateurs et je suis allé voir ce qu’ils font et wow! C’est magnifique ce qu’ils font! Au Québec on n’est peu nombreux je dois avouer. En Saskatchewan et au Manitoba, ce sont des populations extrêmement fortes dans le milieu autochtone. Si on pense à Winnipeg et à Vancouver, leur présence est plus forte et il y a plus de création. Donc c’est certain qu’il y a une ouverture beaucoup plus grande. Je pense qu’au Québec il y a encore beaucoup de chemin à faire. Je pense que c’est le manque de population qui est difficile. C’est 1% de la population au Québec qui est autochtone. Oui il y a des films qui se font, le Wapikoni Mobile est une plateforme hallucinante! Il y a peut-être peu de réalisateurs encore et peu d’acteur, mais je pense que, tranquillement pas vite, les portes s’ouvrent pour plusieurs d’entre eux dans le cinéma autochtone. Il y a eu des films des autochtones qui ont été fait au Québec et là je pense qu’il y a vraiment une porte qui s’ouvre pour les Premières Nations, mais pas seulement ici, c’est un changement pancanadien. Si on regarde au-delà du Québec, il y a vraiment une ouverture sociale pour les Premiers Peuples.

Crédit photo : Dq Wo Photo 2018

Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_0 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_1 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_2 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_3 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_4 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_5 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_6 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_7 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_8 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_9 Samian s'abandonne avec plaisir au grand écran_10

Par: Raphaëlle Forgues

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer