La une

Retour
Québec Cinéma

Rencontre France/Québec à Trouville

Mardi, 25 Août 2015

Dans le département du Calvados, terroir d’accueil d’une eau-de-vie dont la réputation mondiale n’est plus à démontrer, se trouve la charmante ville de Trouville-sur-Mer, station balnéaire réputée pour ses cures bienfaisantes et sa course de garçons de café.

En ce qui concerne le cinéma, Trouville-sur-Mer est chaque année un point de convergence franco-québécois pour les amoureux du format court. Cette année c’est du  4 au 12 septembre que le Off-Courts de Trouville se déroule.

Seize ans déjà que quelques passionnés ont lancés un « petit » festival de films qui, au fil des ans, est devenu un incontournable sur le circuit international des courts métrages, au même titre que Clermont-Ferrand, Dresde ou Oberhausen en Allemagne. L’objectif de Off-Courts est de multiplier les projets et le réseautage tout au long de l’année et de créer un partenariat fort entre la France et le Québec.

Cette année, plusieurs œuvres québécoises seront à l’honneur: Bleu tonnerre de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné qui avait été présenté à Cannes, Chelem de Charles Grenier, Davaï de Bruno Pucella, Ferraille de Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard, Île et aile de Dan Popa, prix du meilleur court métrage documentaire au Festival Doxa de Vancouver, L’enfer marche au gaz de Martin Bureau qui avait lui aussi été présenté sur la Croisette, La pepperette de Jérôme Hof, Le pédophile de Ara Ball, Les cennes chanceuses d'Émilie Rosas (photo ci-dessus), Migration de Fluorescent Hill que l’on a pu voir récemment à Fantasia, Mizbrük de Daniel Duranleau, Mynarski chute mortelle de Matthew Rankin, Pas de Frédérique Cournoyer-Lessard avec les chorégraphies de Stéphanie Thellen, Paths de Jérémy Comte, le très embarrassant Prends-moi d’Anaïs Barbeau-Lavalette et André Turpin, Roberta de Caroline Monnet avec Marie Brassard, Sale gueule d’Alain Fournier, prix du jury à SPASM l’an dernier, Une bombe de Guillaume Harvey, Une idée de grandeur de Vincent Biron et enfin, le réputé Zsofika de Maxime-Claude L’écuyer.

Tous ces films seront proposés en compétition.

Pour tomber en amour avec la ville de Trouville : http://www.trouvillesurmer.org

Pour en savoir plus sur le festival : http://www.off-courts.com

Par : Charles-Henri Ramond

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer