La une

Retour
Québec Cinéma

Percéides 2017: importante sélection québécoise

Lundi, 14 Août 2017

Du 23 au 27 août à la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils ainsi qu’au Centre d’art de Percé, le 9e Festival Les Percéides présentera cette année plus de 100 films en provenance de trente pays, ce qui constitue la sélection la plus dense de son histoire. Plusieurs oeuvres québécoises longues et courtes seront présentées au public, dont le tout dernier Robert Morin, Le problème d’infiltration mettant en vedette Christian Bégin et Sandra Dumaresq qui lancera les festivités le 23 août.

Le festival proposera également les fictions suivantes: la fiction poétique Les arts de la parole d’Olivier Godin, le rigolo film d’horreur Atmo HorroX de Pat Tremblay, la fresque gigantesque de Mathieu Denis, Simon Lavoie Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau et le drame en noir et blanc Maudite poutine de Karl Lemieux. En complément, signalons la présentation de Juste la fin du monde de Xavier Dolan et de Monsieur Lazhar qui précédera une classe de cinéma d’auteur donnée par Philippe Falardeau, porte-parole et invité d’honneur de cette 9e édition.

En ce qui concerne les documentaires, vos voyages seront au long cours. Plusieurs oeuvres récentes vous emmèneront de Montréal (La résurrection d’Hassan de Carlo Guillermo Proto) au Japon (Tokyo Idols, coproduction québécoise avec l’Angleterre réalisée par Kyoko Miyake), en passant par le Bas-du-Fleuve (avec Le silence de Lawrence de Guillaume Lévesque) et l’Écosse avec Yes de Félix Rose et Éric Piccoli.

Il y aura également une soixantaine de courts métrages, dont une petite dizaine seront montrés en première mondiale au public gaspésien. Ces primeurs seront: le film expérimental Bulletin spécial de la jeune réalisatrice montréalaise Yousra Benziane, le drame touchant Cycloïde de Maxime Dupuis, le documentaire social Fly-in, Fly-out du réalisateur gaspésien Éli Laliberté, le film d’animation Remembering Romeo de la québécoise Marjorie Lemay, le projet d’art vidéo Under my Skin du cinéaste de Gaspé Duane Cabot, le documentaire poétique et ludique Laissez les bons temps rouler des cinéastes Guillaume Fournier et Samuel Matteau de Québec et finalement, les documentaires gaspésiens Barachois in Situ d’Olivier Poulin et Musical Improvisation at Land’s End de Kimber Sider.

Une belle programmation québécoise donc, à découvrir du 23 au 27 août.

Bon festival!

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer