La une

Retour
Québec Cinéma

Le cinéaste Jean Beaudin est décédé

Mardi, 21 Mai 2019

C'est avec tristesse que nous venons d'apprendre la disparition du réalisateur Jean Beaudin, décédé subitement le 18 mai dernier. Né en 1939, Jean Beaudin s'est imposé parmi les grands noms de la cinématographie québécoise au cours d’une carrière de plus de 40 ans, passée autant au cinéma qu'à la télévision. Après des études à l'École des Beaux-Arts à Montréal et à Zurich, il entre à l'Office national du film du Canada (ONF) en 1964 pour faire ses premières armes. En 1976, J.A. Martin photographe, son premier grand succès, lui vaudra le Prix du jury œcuménique à Cannes et donnera à Monique Mercure le Prix de la meilleure interprétation féminine.

Par la suite, il réalisera les adaptations d’œuvres phares de la littérature québécoise. À ce chapitre, on lui doit, entre autres, la célèbre télésérie Les filles de Caleb (1990-91) écrite par son ami Fernand Dansereau d'après le roman d’Arlette Cousture. Avec près de 4 millions de téléspectateurs chaque semaine et des diffusions dans plus de 25 pays, cela reste l’un des plus grands succès de l’histoire de la télévision québécoise. Adaptés eux-aussi de grands noms de la littérature, les Being At Home With Claude (de René-Daniel Dubois) ou Le collectionneur (de Chrystine Brouillet) sont également des moments notables de sa carrière. Il a en outre signé plusieurs films marquants comme Cordélia, avec Louse Portal, le très beau conte pour enfants Mario, ou encore Le matou, avec le tout jeune Guillaume Lemay-Thivierge.

Récipiendaire de nombreux prix tout au long de sa carrière, dont 19 prix Gémeaux et 5 prix Génie, il est fait Chevalier de l'Ordre national du Québec en 2016 et reçoit en 2017 le Prix du Gouverneur Général pour les arts du spectacle (Prix de la réalisation artistique). Jean Beaudin avait été tout récemment nommé officier de L'Ordre de Montréal.

À noter que la Cinémathèque présentera le film Mario, le 23 mai prochain, au seindu cycle qu’elle consacre au directeur photo Pierre Mignot, Iris Hommage 2019. Soulignons enfin que Jean Beaudin était l’un des intervenants interrogés par Fernand Dansereau dans le film Le vieil âge et l’espérance, un documentaire abordant la fin de vie de manière très touchante. Le film est encore à l’affiche à Montréal et à Québec.

Image d’en-tête : Denis McCready

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer