La une

Retour
Québec Cinéma

Le 7e festival Plein(s) Écran(s) dévoile sa programmation

Mercredi, 11 janvier 2023

Le festival Plein(s) Écran(s) fait son grand retour du 18 au 29 janvier 2023 avec une riche programmation regroupant la projection gratuite d'une quarantaine de films. Pour marquer cette septième édition post-pandémie, le festival a choisi d'introduire des événements en présentiel.

Plein(s) Écran(s) a pour ambition d’introduire le grand public aux courts métrages et au cinéma québécois en région et à l’international. Les contenus seront accessibles sur le site web ainsi que sur les pages Instagram et Facebook du festival. Allant de la fiction au documentaire en passant par le film animé, il y en aura pour tous les goûts!

Cette année, une soirée de projection spéciale à Drummondville se tiendra le 13 janvier prochain à 19h soulignant la nouvelle porte-parole du festival, Catherine Brunet, qui présentera ses coups de cœur de l’édition précédente au cinéma Le Capitol en compagnie d'un∙e invité∙e surprise.

Dès la soirée d’ouverture du 17 janvier prochain, le grand public pourra découvrir Suzanne & ChantalPrix du public au Festival Regard, mettant en scène les célèbres actrices Béatrice Picard et Anne-Marie Cadieux. Cette comédie québécoise mêlant histoire de femmes, virée en voiture, argent et salon de coiffure sera dévoilée en exclusivité en compagnie de sa réalisatrice Rachel Graton.

Seront également à la programmation, la comédie Piscine Pro d’Alec Pronovost (20 janvier) suivant l’histoire d’une jeune diplômée dans un magasin de piscines, le fantastique Pas de fantôme à la morgue de Marilyn Cooke (19 janvier) mettant en scène les aventures d’une jeune étudiante en médecine en stage dans une morgue, ou encore la première oeuvre de fiction de Gabriel Allard Gagnon, Sikiitu (24 janvier)où l’on suit Ali, un adolescent inuit fan de hip hop. 

Trois courts métrages de fiction finalistes au Gala Québec Cinéma 2022 seront également présentés. In the Jam Jar de Colin Nixon (23 janvier), avec France Castel pose un regard intimiste sur la mort. Ousmane de Jorge Camarotti (27 janvier) imagine la rencontre émouvante entre un nouvel immigré montréalais et une femme âgée. Pas de titre de Alexandra Myotte (25 janvier) suit quant à lui un petit journaliste de campagne rencontrant une sculpteure aveugle et iconoclaste. 

Le festival finit en beauté le 28 janvier avec la projection de La Main gauche de Maxime Robin, Prix de la meilleure mise en scène au festival Fantasia, retraçant l’histoire d’une mère inquiète pour son fils lorsque sa professeure le déclare « anormal ». 

 

Pour découvrir la programmation complète de Plein(s) Écran(s), visitez : https://pleinsecrans.com/grille-horaire/

 

Bon festival!

Par: Léa Bouquet

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer