La une

Retour
Tournée

La Tournée se rend à Moncton

Mercredi, 22 Mars 2017

La semaine prochaine, c’est à Moncton que nos collègues de la Tournée du cinéma québécois se rendront pour participer aux « Séries FICFA », une programmation de projections hors festival organisées par le Festival International du Cinéma Francophone en Acadie. Les 27 et 28 mars prochains, le public pourra donc découvrir deux oeuvres québécoises récentes, deux propositions uniques qui ne laissent pas indifférentes.

> Voir les horaires de projection

TukTuq

TukTuq de Robin Aubert que nous présentions en première montréalaise lors des derniers RVCQ  relate de le périple d’un caméraman envoyé dans un petit village du Nunavik pour y récolter des images d’archives. Sur place, il se lie d’amitié avec une famille inuit qui lui fait découvrir ses coutumes et ses traditions. Des traditions plus que menacées par des exploitations minières qui exigent la déportation de tout le village et de ses habitants. Pour cet homme à la croisée des chemins, l’heure est venue de revoir ses idéaux et la raison de sa venue dans ce coin de pays. Pour sa quatrième réalisation Robin Aubert poursuit son exploration des continents amorcée en 2009 avec À quelle heure le train pour nulle part grâce à ce docu-fiction aux accents aussi poétiques que politiques.

Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau

Klas Batalo, Giutizia, Tumulto et Ordine Nuovo, quatre Québécois dans la vingtaine, refusent le monde tel qu’il leur est offert. Trois ans après le « Printemps Érable », et s’en dissociant, ils se lancent dans des actions de vandalisme qui tendent de plus en plus vers le terrorisme. Mais leur avant-garde révolutionnaire ne rejoint visiblement pas les aspirations dominantes de la société et risque à tout moment de leur éclater au visage.

Rappelons que cette œuvre du duo Mathieu Denis / Simon Lavoie a remporté le prix du Meilleur long métrage canadien au Toronto International Film Festival (TIFF). Les cinéphiles Néo-Brunswickois auront l'occasion d'échanger avec l'acteur Laurent Bélanger, qui occupe l'un des rôles principaux du film de Mathieu Denis et Simon Lavoie.

À noter aussi que dans le volet scolaire de la Tournée offrira deux projections scolaires de Guibord s'en-va-t-en guerre dans les écoles de la région de Moncton, Caledonia Regional High School et l'École Odyssée.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer