La une

Retour
Québec Cinéma

La programmation du FCIAT est dévoilée

Mercredi, 21 Octobre 2020

Le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue (FCIAT) a dévoilé hier la programmation de sa 39e édition, une édition particulière puisqu'elle se tiendra exceptionnellement en salle et en ligne. Plusieurs productions québécoises font partie de la centaine d'oeuvres en présence. Voici un aperçu des longs métrages que vous pourrez découvrir:

L'ouverture du Festival sera assurée le samedi 31 octobre par la première nord-américaine de Le Club Vinland, le plus récent film Québécois Benoît Pilon (Ce qu’il faut pour vivre, Iqaluit). Vous y verrez Sébastien Ricard dans le rôle d’un éducateur adulé de ses élèves, mais perçu comme dérangeant par ses supérieurs. Le charismatique frère Jean est un progressiste. Pour motiver ses élèves et empêcher le décrochage du jeune Émile, il entreprend de conduire des fouilles archéologiques visant à prouver que les Vikings ont mis les pieds sur la côte du Saint-Laurent. Le film met également en vedette Arnaud Vachon, François Papineau, Rémy Girard et Émilie Bibeau.

Le lendemain, au Théâtre du cuivre, vous pourrez voir le nouveau film de Philippe Falardeau, My Salinger Year (Mon année Salinger). Le film, tourné à Montréal en 2019, relate l'année toute particulière de Joanna, une jeune écrivaine en devenir, qui est embauchée dans l'agence littéraire qui représente J. D. Salinger et qui sera confrontée à un choix de carrière déchirant. Margaret Qualley, Sigourney Weaver (photo ci-dessus), Douglas Booth et Théodore Pellerin sont de la distribution.

Toujours du côté des fictions, le FCIAT proposera en première mondiale, Les vieux chums de Claude Gagnon. Ce nouveau film du réalisateur des emblématiques Kenny et Kamataki relate l'histoire de deux amis de longue date qui, solidaires, affronteront ensemble un douloureux tournant. On y retrouve Patrick Labbé, Paul Doucet, Luka Limoges, Marie-Pier Labrecque et Hassan El Fad.

Pour ce qui est des documentaires, le festival propose cette année plusieurs longs métrages inédits. Projeté lui aussi en première mondiale le 2 novembre, Passage de Sarah Baril-Gaudet dresse un portrait poétique de l’été des 18 ans de Yoan et Gabrielle, à l’aube de leur inévitable départ de la région éloignée du Témiscamingue. Pour sa part, Yves Langlois, propose un portrait de Raôul Duguay, qui a célébré ses 80 ans en février 2019. Rendez-vous le 3 novembre au Théâtre du cuivre pour assister à la projection du film Raôul Duguay par delà la bittt à Tibi (image ci-dessus) et ainsi en savoir plus sur l'iconoclaste artiste, sa philosophie, sa musique, sa poésie et ses peintures. Le lendemain, le cinéaste Guillaume Sylvestre nous proposera Irvin Blais, la voix du peuple, un portrait du chanteur country Irvin Blais, qui est aujourd’hui l’un des cinq artistes francophones qui vend le plus d’albums au Québec. Enfin, c'est le film de Rachelle Roy Danser sous la pluie qui aura les honneurs de la clôture, le 5 novembre prochain. Dans ce film qu'elle a démarré quelques jours après avoir appris qu’elle était atteinte du cancer du sein, la réalisatrice ouvre la porte de son jardin secret et s’exprime, sans censure, au sujet des épreuves que la maladie l’oblige à surmonter.

Bon festival à toutes et tous!

Toute la programmation est disponible au : https://festivalcinema.ca/.

Le FCIAT 2020 se tient en salle et en ligne du 31 octobre au 5 novembre prochain.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer