La une

Retour
Québec Cinéma

Je m’appelle humain remporte le PCCQ

Lundi, 29 Mars 2021

Le Prix collégial du cinéma québécois (PCCQ), parrainé par Québec Cinéma, annonce aujourd’hui que le film Je m’appelle humain de la réalisatrice Kim O’Bomsawin remporte le prix de son édition 2021. Le film lauréat a été annoncé samedi soir, lors d’un direct sur la page Facebook du PCCQ, au terme de deux journées de délibération. La réalisatrice Kim O’Bomsawin se dit honorée de ce prix dans son mot de remerciement adressé aux participants.

Rappelons que les mesures actuelles entourant la pandémie de la COVID-19 ont obligé les enseignant.e.s à tenir leurs projections et discussions de manière virtuelle dans la grande majorité des collèges. La délibération nationale et toutes les activités qui l’entourent se sont également tenues de manière entièrement virtuelle. En tout, près de 700 étudiant.e.s ont visionné les 5 films en lice et ont voté pour leur film « coup de cœur » dans les 50 cégeps participants.

Les étudiant.e.s ont déclaré : « Je m’appelle humain accomplit quelque chose de rare au cinéma, en nous transportant dans un monde inspirant et émouvant, un monde qui ne quitte pas nos esprits même bien après la conclusion des génériques de fin. C’est une œuvre qui vit au-delà du temps, qui rappelle notre devoir de mémoire afin de questionner notre présent, puis notre avenir. Il est un portrait poétique et doux, mais très urgent d’une histoire souvent oubliée, mais si importante, d’une réalité profondément québécoise, profondément humaine ».

L’œuvre de Kim O’Bomsawin s’est démarquée parmi les 5 longs métrages qui étaient en lice, soit Nadia, Butterfly de Pascal Plante, Les Rose de Félix Rose, Mafia Inc. de Daniel Grou (Podz) et Jusqu’au déclin de Patrice Laliberté.

Un comité réunissant cinq spécialistes du cinéma a préalablement sélectionné les films finalistes, choisis pour leur qualité et leur capacité à générer la discussion. Pour cette 10e édition, les membres du comité de sélection étaient : Kathrin Kohlstedde, directrice de la programmation du Festival du film de Hambourg, Mario Fortin, président-directeur général des Cinémas Beaubien, du Parc et du Musée, Catherine Pelletier, directrice générale d’Antitube, Paul Landriau, directeur de la programmation des Rendez-vous Québec Cinéma et Simon Roy,enseignant au Collège Lionel-Groulx et auteur.

Rappelons que le Prix collégial du cinéma québécois permet aux étudiants de se sensibiliser au cinéma d’ici et de développer leur sens critique ainsi que leur habileté à défendre leur point de vue. La mission pédagogique demeure au cœur des préoccupations de celles et ceux qui contribuent, de près ou de loin, à rendre possible la tenue du Prix, en particulier le comité organisateur et tous les professeurs impliqués à travers le Québec.

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer