La une

Retour
Québec Cinéma

Du cinéma québécois en Rhénanie

Mardi, 26 Avril 2016

Le Festival international du court-métrage d'Oberhausen, en Rhénanie, dans le nord de l’Allemagne (et non loin de la célèbre ville de Münster, vieille de 1200 ans) en sera cette année à sa 62e édition. Du 5 au 10 mai, pas moins de 500 films en provenance de 55 pays seront proposés au public. 150 d’entre eux seront en compétition dans les diverses sections de la programmation.

Et bien entendu, plusieurs œuvres en provenance du Québec et du Canada y seront proposés. Deux seront présentés en compétition officielle dans les programmes pour la jeunesse. Il s’agit de 4min15 au révélateur de Moïa Jobin-Paré, que nous vous avions présenté lors des derniers RVCQ et qui a déjà plusieurs festivals internationaux à son actif (extrait ci-dessous), ainsi que Viaduc, de Patrice Laliberté, dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises.

Les deux films québécois seront accompagnés dans la compétition jeunesse par le mignon conte fantastique Toronto Alice, inspiré de Lewis Carroll, qui m’a inspiré l’image d’en-tête de cet article. Ce film de Jennifer Linton est disponible dans son intégralité sur VIMEO.

Trois autres films produits ailleurs au Canada seront eux-aussi présentés en compétition internationale. Il s’agit de Centre of the Cyclone, de Heather Trawick, Nimmikaage (She Dances for People) de Michelle Latimer et Two Snakes de Kristin Li.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer