La une

Agenda

Facebook

Twitter

Instagram

@QC_cinema

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

18 JUIN

RT @H264Distr: Après 3 ans de travail, h264 est fier d’annoncer la création d’un #agrégateur afin d’assurer une meilleure représentativité…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

17 JUIN

RT @onf: 🍁 MOIS NATIONAL DE L'HISTOIRE AUTOCHTONE 🦅 Gratuit sur #ONF.ca : "Naissance d'une famille" raconte les retrouvailles de trois sœur…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

17 JUIN

RT @Telefilm_Canada: 📣Avis à l'industrie - Téléfilm Canada finance trois projets de longs métrages de langue française 1- Écho à Delta de P…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

13 JUIN

RT @mbamtl: La première exposition solo d'Alanis Obomsawin dans un musée d'art canadien démontre que le talent de cette grande dame est loi…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

12 JUIN

François Lemieux, directeur de la #TournéeQCC et du #LabQCC, a eu la chance d'être invité par l'honorable… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @ctvm: Renée Beaulieu est nommée directrice des programmes d’écriture de @inis_mtl ctvm.info/renee-beaulieu… pic.twitter.com/yiXJQ1rahM

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @bctq_qftc: Le tournage du long-métrage #Ladéessedesmouchesàfeu sera #vert: «Tout ce qui est servi à la cantine est compostable, ce qui…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @Telefilm_Canada: Entrevue cinéma avec la réalisatrice primée à Cannes; #MoniaChokri! Son tout premier long métrage, La femme de mon frè…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIN

RT @onf: Alanis Obomsawin a présenté le prix Iris de la meilleure réalisation et reçu une ovation, hier soir au Gala @Qc_Cinema 😍 → https:/…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

03 JUIN

[ 🏆 ] L’Iris de la Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle est remis à Martin Dubreuil pour son int… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Le film autobiographique a remporté 5 Iris au Gala Artisans et au #GalaCinéma aujourd’hui, dont celui du prix du public !

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Après avoir récolté le plus grand nombre de nominations de l’histoire du #GalaCinéma, 1991 réalisé par… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Félicitations à Debbie Lynch-White qui remporte l’Iris de la Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

@RicardoTrogi remporte l’Iris de la Meilleure réalisation pour 1991 (@LesFilmsSeville ) ! pic.twitter.com/iiaxd2IDVf

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Vous vous êtes prononcé et c’est 1991 (@LesFilmsSeville) que vous avez choisi comme récipiendaire de l’Iris Prix du… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

LA CHUTE DE L'EMPIRE AMÉRICAIN (@LesFilmsSeville) de Denys Arcand produit par Denise Robert (Cinémaginaire) se méri… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

@hugodumas @MarcCassivi @Marianne1Farley Il était éligible au Gala de l'an dernier !

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Yan Giroux et Guillaume Corbeil se partagent l’Iris du Meilleur scénario pour À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS ( Le… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS ( Les Films Christal) est sacré Meilleur premier film du réalisateur Yan Giroux !… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Les mains habiles de Patrick Bouchard lui valent l’Iris du Meilleur court métrage d’animation pour son film LE SUJE… twitter.com/i/web/status/1…

Retour
Québec Cinéma

Décès de Michka Saäl, regard intime du déracinement

Lundi, 10 Juillet 2017

C’est avec émotion que nous avons appris ce matin la disparition de Michka Saäl, auteure d’une filmographie poétique et sensible, majeure bien que très peu connue du grand public. Depuis presque 20 ans, la cinéaste originaire de Tunisie installée au Québec à la fin des années 70, s’était attachée à traiter de sujets profondément humains, devenant l’une des voix importantes de la diversité culturelle québécoise par ses thèmes de société ayant un lien étroit avec l'immigration et le déracinement.

Fortement ancrée dans notre imaginaire car très représentative de notre réalité, sa carrière avait inscrit en filigrane un profond mal-être lié à l’exil ou l’isolement. Parmi ses films les plus touchants, citons le court Loin d’où?, 1989, et le long métrage L’arbre qui dort rêve à ses racines, 1992, entre autres.

Plusieurs de ses œuvres avaient été présentées lors des grands rendez-vous locaux que sont les RVCQ et les RIDM, et avaient voyagé autour de la planète à l’occasion de festivals internationaux de renom tels que Visions du Réel, à Cannes, ou au FID Marseille qui en 2016 avait présenté Spoon, une évocation sensible de sa rencontre épistolaire avec un prisonnier américain questionnant à la fois la notion d’enfermement mais explorant aussi une possible libération psychologique par le biais de l’art. Michka Saäl est récipiendaire du prix du meilleur court-métrage aux RVCQ pour Loin d'où?, 1989 et du prix du meilleur film pour Nulle part, la mer au Festival du Cinéma International de Ste-Thérèse, 1991. Son dernier film, A Great Day in Paris, un hommage à de réputés musiciens de jazz installés à Paris, était sorti en salle dans la capitale française il y a à peine deux mois.

… de façon naturelle, je situe mes personnages comme venant d'autres cultures. Même s'ils sont ici depuis très longtemps, même s'ils y sont nés, à force de gratter un peu, on découvre leurs origines. J'aime les couleurs, les métissages, les mélanges, des réalités dans lesquelles j'existe. J'ai l'impression que si dans un film on met un homme, une femme, un chien, un vieillard et un bateau, il va se passer quelque chose. Mais si en plus, le bateau appartient à un armateur grec et que le chien est un chien irlandais, et que l'homme est finlandais et la femme originaire d'Afrique du Nord, il va se passer encore plus de choses. Parce que les chocs sont encore plus forts que les homogénéités.

(Michka Saäl, entretien avec Élie Castiel, revue Séquences, numéro 200, janvier-février 1999)

Vous pouvez en savoir plus sur cette carrière menée en toute liberté à l’écart des circuits traditionnels sur le site internet des Dames du doc et découvrir quelques-unes de ses œuvres en visionnement en ligne sur le site de l’ONF.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer