La une

Retour
Québec Cinéma

Cours écrire ton court : les finalistes sont connus

Jeudi, 17 février 2022

La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) dévoilait hier midi les sept projets finalistes de l’édition 2022 du concours Cours écrire ton court, rendu possible grâce à la collaboration des Rendez-vous Québec Cinéma. Les projets ont été sélectionnés parmi les 91 candidatures déposées en décembre dernier. L’annonce a été faite par la scénariste et réalisatrice Carmine Pierre-Dufour, porte-parole du concours. La grande gagnante ou le grand gagnant sera annoncé le 26 mars 2022, dans le cadre du Festival REGARD.

D’ici là, les scénaristes finalistes participeront à plusieurs ateliers de développement créatif proposés par L’inis, partenaire de formation du concours, notamment sur la scénarisation avec Renée Beaulieu et l’art du pitch avec Camille Trudel. Ils auront l’occasion d’approfondir leurs démarches d’écriture et de peaufiner leur scénario en bénéficiant d’un accompagnement par des scénaristes professionnels de la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC) et de la Writers Guild of Canada (WGC). Des passes d’accréditation professionnelle leur seront offertes pour le Festival REGARD (23 au 27 mars) ainsi que pour les Rendez-vous Québec cinéma (20 au 30 avril), également partenaire du concours. Daniel Racine agira, cette année encore, à titre de modérateur et animateur du concours.

Les finalistes 2022 sont :

  • Olivier Côté pour son projet Les Rois (drame), conseillé par Sarah Pellerin
  • Rosalie Fortier et Jeremy Hughes pour leur projet Couteaux (drame), conseillés par Marie Vien
  • Laetitia Mallette pour son projet Tu ne nous retrouveras pas vivants (thriller), conseillée par Jeanne Leblanc
  • Matthew McInerney-Lacombe pour son projet Maya’s Brother (drame), conseillé par Adrian Wills
  • Nyassa Munyonge pour son projet Hello, World :−) (drame), conseillée par Alejandro Jiménez
  • Axel Robin pour son projet L’âge tendre (drame), conseillé par Pierre-Yves Bernard
  • Gavin Seal pour son projet Do Not Resuscitate (thriller), conseillé par Pierre Larouche

Prix offerts

Le grand prix Cours écrire ton court, d’une valeur de près de 130 000$, permettra au projet lauréat un passage accéléré en production. La SARTEC et la WGC remettront respectivement une bourse de 2 000 $ au scénario le plus achevé (en français et en anglais), autre que celui couronné du grand prix.

Par: Québec Cinéma

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer