La une

Retour
Québec Cinéma

Cinq courts métrages québécois au festival de Clermont-Ferrand

Mardi, 17 janvier 2023

Le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand qui se tient du 27 janvier au 4 février en France, a annoncé sa sélection officielle pour son édition 2023. Parmi les oeuvres en compétition, cinq films québécois ont été séléctionnés pour cet évènement majeur, considéré comme la plus importante manifestation cinématographique mondiale consacrée au court métrage. 

En effet, ce sont deux courts métrages québécois pour la compétition internationale, deux courts métrages québécois pour la catégorie Jeune public et un court métrage pour la rétrospective thématique 2023 du festival ayant cette année pour thème «libido», qui seront présents au festival. 

Voici les films concernés: 

Des voisins dans ma cour (Compétition internationale) 

Réalisé par Eli Jean Tahchi, entre le quartier Parc-Extension et la Ville de Mont-Royal, une cicatrice dans l’espace crée une étrange dichotomie entre deux voisinages.

Thématique(s) : PolitiqueSociologieUrbanité, Montréal, Route, Urbanisme, Vie urbaine

 

Invincible (Compétition internationale) 

Réalisé par Vincent René-Lortie et inspiré d'une histoire vraie, Invincible revient sur les dernières 48 heures de la vie de Marc-Antoine Bernier, un jeune garçon de 14 ans qui se retrouve confronté à son besoin criant de liberté.

Thématiques : PolitiqueSociologieUrbanité, Montréal, Route, Urbanisme, Vie urbaine

 

Harvey (Jeune public) 

Coproduit par l’Office national du film du Canada (ONF) et réalisé par Janice Nadeau, ce court métrage adapté du roman graphique du même nom, met en scène un petit garçon qui raconte avec candeur le printemps où son monde a basculé. Par petites touches singulières, cette œuvre lumineuse sertie dans un écrin musical signé Martin Léon, jette un regard poétique sur le deuil d’un enfant à l’imagination débordante et sur sa façon d’échapper à la disparition d’un parent.

Thématiques: enfance, famille, imagination, poétique

  

Oasis (Jeune public) 

Produit par Déjà Vu Productions et réalisé par Justine Martin, ce court métrage raconte l'histoire des jumeaux Raphaël et Rémi à l'aube de leur adolescence voyant leur relation fraternelle s’effriter alors que l’un d’entre eux, atteint d’un handicap de plus en plus marqué, reste prisonnier de l’enfance. Lors d’un dernier été au cœur de la nature, le temps semble pourtant vouloir s’arrêter.

Thématiques: adolescence, enfance, préadolescence, frères, déficience intellectuelle

 

Caresses magiques – Doux Jésus (Rétrospective thématique 2023)

Ce film parle de sexe et de masturbation. Il s’adresse à un public averti. Qu’advient-il lorsque la masturbation rend visite… au «p’tit Jésus»? Avec son humour fin, ce court film d’animation remet en question les interdits imposés par la morale religieuse sur le corps et les désirs féminins. Un récit rempli de bienveillance et de questionnements, où le bien et le mal se mêlent aux prières et aux caresses. Avec Caresses magiques, la réalisatrice Lori Malépart-Traversy pose un regard ludique et décomplexé sur la sexualité en solitaire.

Thématiques : sexulaité, animation, société, tabou

  

Le programme québécois Nous sommes ici (We are here) au Marché

Le Marché du film court de Clermont-Ferrand ouvre ses portes aux professionnels internationaux accrédités. Ceux-ci pourront découvrir Nous sommes ici (We are here), un programme de huit courts métrages québécois diversifiés et inédits, colligé par la SODEC. Ce dernier vise à accroître la visibilité à l’échelle internationale des courts métrages d’ici et à mettre en valeur les créateurs québécois auprès des acheteurs, diffuseurs et programmateurs de festivals. Les thèmes abordés seront les dérives de l’économie, la colonisation, l’écologie, les relations sociales et la toxicomanie.

Les films du programme Nous sommes ici (We are here) sont :

C’est dangereux la mort, ça pourrait faire mal, documentaire de Mariane Béliveau, produit par Les Films de l’Autre, distribué par Spira

Dinosauria, We, court expérimental de Maxime-Claude L’Écuyer, produit et distribué par Tulp Films

D’où viennent les lapins, animation de Colin Ludvic Racicot, produit par Studio Niloc, distribué par h264

I Used to Live There, fiction de Ryan McKenna, produit par Pacific Avenue Films, distribué par La Distributrice de films

Les Rois, fiction d’Olivier Côté, produit par Coop Vidéo de Montréal, distribué par Travelling (Grand gagnant de l’édition 2021-2022 du concours Cours écrire ton court, organisé par la SODEC)

Manitushiss, essai poétique de Réal Junior Leblanc, produit et distribué par Wapikoni

One of the Boys, fiction de Myriam Guimond, produit par Aléas Films, distribué par Welcome Aboard

Zug Island, documentaire de Nicolas Lachapelle, production indépendante de Guillaume Collin et Nicolas Lachapelle, distribué par Les Films du 3 Mars

Par: Léa Bouquet

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer