La une

Retour
Québec Cinéma

Sorties en salle du 4 mai

Vendredi, 4 Mai 2018

Un documentaire et deux coproductions québécoises de fiction prennent l’affiche aujourd’hui à Montréal et Québec. Avec au programme : une immersion dans la culture innue, une quête identitaire dans l’Iran contemporain, et une course à la recherche du prince charmant. Diversifié dites-vous? Voici un bref aperçũ des films en question.

Bon cinéma!

Ava

Ava est un récit de passage vers l’âge adulte où la confiance entre une jeune Iranienne et ses parents est mise à rude épreuve après une troublante visite chez le gynécologue. Derrière cette brûlante quête intérieure d’une adolescente rebelle de seize ans qui tente de s’affranchir à la fois de l’autorité parentale et de fondements socioculturels profondément ancrés et régulés, la réalisatrice propose une puissante critique d’une société qui étouffe la créativité et l’expression de soi à un âge des plus vulnérables.

Ava - Fiction. 102 minutes. 2017. Iran / Canada / Qatar. En version originale farsi - avec sous-titres anglais - Réalisation : Sadaf Foroughi - Scénario : Sadaf Foroughi - Production : Kiarash Anvari, Sadaf Foroughi - Mettant en vedette : Mahour Jabbari, Leili Rashidi, Bahar Noohian et Shayesteh Sajadi.

Innu Nikamu - Chanter la résistance

Les origines et l'évolution du Festival Innu Nikamu sont intimement liées aux racines culturelles et territoriales des Innus et plus particulièrement à la vie de la communauté de Mani-Utenam. Au 20e siècle, le pensionnat Notre-Dame, à Mani-Utenam, qui arrachait les jeunes Innus de la Côte-Nord à leur famille, leur territoire et leur culture, faisait partie d’un programme d’assimilation imposé par le gouvernement fédéral à l’échelle du pays et a laissé une cicatrice indélébile dans la communauté. À la fermeture du pensionnat, des bâtiments ont été démolis et enterrés dans un champ qui est devenu, en 1985, le site d’Innu Nikamu.

Innu Nikamu - Chanter la résistance - documentaire, 92 minutes, 2017, Québec - Version originale en français et en Innu - avec sous-titres français ou anglais - écrit et réalisé par Kevin Bacon Hervieux - Montage : Geoffrey Boulangé - Direction photo : Philippe St-Gelais - Caméra additionnelle : Victor Saliba - Prise de son : Lynne Trépanier, Simon Plouffe - Conception sonore : Catherine Van Der Donckt - Mix sonore : Benoît Dame - Traduction : Jani Bellefleur-Kaltush - Producteur exécutif : Réginald Volland - Producteur : Ian Boyd - Productrice déléguée : Andrée-Anne Frenette - Production : Terre Innue - Distribution : Vidéographe

Un jour mon prince

La reine Titania convoque en forêt de Brocéliande les fées présentes au baptême de La Belle au Bois Dormant. Il y a presque cent ans que celle-ci est endormie et aucun prince ne s'est encore présenté pour l'embrasser. Titania craint fort que la Belle ne disparaisse à jamais. Elle envoie deux de ses fées, Blondine et Mélusine, à Paris pour trouver l'homme capable de réveiller la princesse Aurore.

Un jour mon prince - Fiction - France-Québec - 1h23 - Réalisé par Flavia Coste - Produit par MACT Productions et Christal Films Productions - Le film met en vedette Sarah-Jeanne Labrosse, Mylène Saint-Sauveur, Jean–Luc Couchard, Hugo Becker, Flavia Coste, Pierre-François Martin-Laval et Catherine Jacob.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer