La une

Retour
Rendez-vous

RVQC 2021: portraits de la résilience

Vendredi, 30 Avril 2021

Pour notre sélection d'aujourd'hui, nous avons choisi trois histoires de résilience individuelle ou collective, parmi celles - et elles sont nombreuses - qui se retrouvent, jusqu'au 8 mai, sur la plateforme des RVQC en ligne. Ce trait de caractère, mis à rude épreuve en ces temps de pandémie, s'incarne tour à tour dans le parcours d'une jeune mère de famille à qui l'on a diagnostiqué un cancer du sein (Danser sous la pluie de Rachelle Roy), dans les tentatives de rapprochement des différentes solitudes canadiennes (Québexit de Joshua Demers) ou encore dans le portrait d'une fillette autochtone partie à la recherche de sa soeur aînée (Rustic Oracle de Sonia Bonspille Boileau).

En complément, vous pourrez visionner le programme "Coeur de lion", une sélection de neuf films courts centrés sur des thématiques similaires.

Achetez votre passeport

Danser sous la pluie

Deux semaines après avoir appris qu’elle souffrait d’un cancer du sein, Rachelle Roy décide de documenter son processus à partir de son téléphone cellulaire. Nulle part ailleurs n’a-t-elle pu trouver les réponses à ses questions. Comment se manifestera la maladie?? De quelle manière pourra-t-elle s’occuper de ses proches?? La mère de famille et entrepreneure de Rouyn-Noranda décide que son histoire servira à toutes les autres femmes – et hommes – qui vivent ce drame. Au-delà des moments plus sombres, Danser sous la pluie se veut, à l’image du parcours de sa réalisatrice, un long métrage courageux et lumineux.

Québexit

Aujourd'hui, dans un univers fictif qui aurait pu devenir réalité, un troisième référendum est déclenché et le Québec est déclaré souverain. Au cœur du conflit se trouve la mise en place d'un oléoduc interprovincial. La situation tourne mal à la frontière du Nouveau-Brunswick, où les forces armées canadiennes et québécoises s'affrontent dans le chaos le plus total. Au beau milieu, deux femmes autochtones sont témoins de la situation et se battent pour se réapproprier leur terre. Le cinéaste Joshua Demers a choisi le biais de l'humour et de la comédie piquante pour déconstruire ces deux identités qui sont aussi les siennes.

Rustic Oracle

Des communautés autochtones sont confrontées depuis de nombreuses années au meurtre ou à la disparition de femmes. Afin de sensibiliser le public à cet enjeu, Sonia Bonspille Boileau raconte le drame d'une famille vivant la perte inexplicable de l'une des leurs, à travers les yeux de Ivy, 8 ans. Dans les années 1990, elle part à la recherche de sa sœur aînée aux côtés de sa mère Susan. Dénonçant les violences perpétrées sur les femmes autochtones depuis trop longtemps et illustrant l'incroyable détermination de ce duo, la réalisatrice propose un bouleversant road movie sur la réconciliation filiale et la déchirante résilience des personnes marquées par la tragédie.

Par: Charles-Henri Ramond

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer