La une

Agenda

Facebook

Twitter

Instagram

@QC_cinema

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

13 JUIN

RT @mbamtl: La première exposition solo d'Alanis Obomsawin dans un musée d'art canadien démontre que le talent de cette grande dame est loi…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

12 JUIN

François Lemieux, directeur de la #TournéeQCC et du #LabQCC, a eu la chance d'être invité par l'honorable… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @ctvm: Renée Beaulieu est nommée directrice des programmes d’écriture de @inis_mtl ctvm.info/renee-beaulieu… pic.twitter.com/yiXJQ1rahM

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @bctq_qftc: Le tournage du long-métrage #Ladéessedesmouchesàfeu sera #vert: «Tout ce qui est servi à la cantine est compostable, ce qui…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

07 JUIN

RT @Telefilm_Canada: Entrevue cinéma avec la réalisatrice primée à Cannes; #MoniaChokri! Son tout premier long métrage, La femme de mon frè…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

04 JUIN

RT @onf: Alanis Obomsawin a présenté le prix Iris de la meilleure réalisation et reçu une ovation, hier soir au Gala @Qc_Cinema 😍 → https:/…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

03 JUIN

[ 🏆 ] L’Iris de la Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle est remis à Martin Dubreuil pour son int… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Le film autobiographique a remporté 5 Iris au Gala Artisans et au #GalaCinéma aujourd’hui, dont celui du prix du public !

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Après avoir récolté le plus grand nombre de nominations de l’histoire du #GalaCinéma, 1991 réalisé par… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Félicitations à Debbie Lynch-White qui remporte l’Iris de la Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

@RicardoTrogi remporte l’Iris de la Meilleure réalisation pour 1991 (@LesFilmsSeville ) ! pic.twitter.com/iiaxd2IDVf

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Vous vous êtes prononcé et c’est 1991 (@LesFilmsSeville) que vous avez choisi comme récipiendaire de l’Iris Prix du… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

LA CHUTE DE L'EMPIRE AMÉRICAIN (@LesFilmsSeville) de Denys Arcand produit par Denise Robert (Cinémaginaire) se méri… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

@hugodumas @MarcCassivi @Marianne1Farley Il était éligible au Gala de l'an dernier !

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Yan Giroux et Guillaume Corbeil se partagent l’Iris du Meilleur scénario pour À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS ( Le… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

À TOUS CEUX QUI NE ME LISENT PAS ( Les Films Christal) est sacré Meilleur premier film du réalisateur Yan Giroux !… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

Les mains habiles de Patrick Bouchard lui valent l’Iris du Meilleur court métrage d’animation pour son film LE SUJE… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

BROTHERHOOD (@Travellingfilms) de Meryam Joobeur se mérite l’Iris du Meilleur court métrage de fiction ! #GalaCinéma pic.twitter.com/bxcd0XRYBY

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

INNU NIKAMU : CHANTER LA RÉSISTANCE (@videographe), produit par Kevin Bacon Hervieux de Terre Innue, Ian Boyd et Ré… twitter.com/i/web/status/1…

Qc_Cinema Québec Cinéma @Qc_Cinema

02 JUIN

La vision de Sara Mishara dans LA GRANDE NOIRCEUR (@FunFilmDist) lui obtient l’Iris de la Meilleure direction de la… twitter.com/i/web/status/1…

Retour
Rendez-vous

QUÉBEC CINÉMA DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 33e ÉDITION DES RVCQ

Jeudi, 26 Février 2015

À quelques jours de la conclusion de leur 33e édition, les Rendez-vous du cinéma québécois ont procédé à leur remise de prix annuelle, honorant ainsi, avec leurs partenaires, de nombreux artisans de notre cinéma.

Québec Cinéma et les Rendez-vous du cinéma québécois sont fiers de reconnaître à chaque année le travail exceptionnel des créateurs de chez nous. Réparties dans plusieurs catégories, les œuvres cinématographiques ont été évaluées par des jurys formés de membres de l’industrie qui ont eu la lourde tâche de déterminer les lauréats. En voici la liste exhaustive :

PRIX GILLES-CARLE | Présenté par Bell
Meilleur premier ou deuxième long métrage de fiction
Assorti d’une bourse de 5 000 $ remise pour une troisième année par Bell, ce prix est décerné au réalisateur du meilleur premier ou deuxième long métrage de fiction. Le jury était composé de Louise Archambault, réalisatrice, Marc Daigle, producteur, et Gilbert Sicotte, acteur.

« Pour la maîtrise de son scénario et de sa direction d'acteur, pour avoir su installer un climat et un ton original, et réussi à nous émouvoir à travers des personnages empreints d'humanité. »
• Prix décerné à Jean-Sébastien Lord pour le film L’ange gardien.

PRIX PIERRE ET YOLANDE PERRAULT | Présenté par Loto-Québec
Meilleur premier ou deuxième long métrage documentaire
Assorti d’une bourse de 5 000 $ remise par Loto-Québec, ce prix est décerné au réalisateur du meilleur premier ou deuxième long métrage documentaire. Le jury était composé de Jean-François Caissy, cinéaste, Charles Gervais, documentariste, et Myriam Verreault, réalisatrice, scénariste et monteuse.

« Le jury a été séduit par une œuvre de pur cinéma, sans compromis, qui s'est démarquée du lot par ses images à la fois puissantes et délicates. Un film qui envoûte par ses alliages habiles de contrastes esthétiques, et par la beauté d'une nature majestueuse et fascinante. Pour sa poésie sonore et visuelle d'une rare élégance. Pour son étonnante capacité à nous faire méditer sur des thèmes spirituels et existentiels sans faire intervenir la parole. Pour la vision assurée de son réalisateur qui propose une lecture créatrice du réel. »
• Prix décerné à Félix Dufour-Laperrière pour le film Transatlantique.
• Mention spéciale à Juanicas de Karina Garcia Casanova : « Les membres du jury souhaitent remettre une mention spéciale à un film qui les a véritablement percutés et qui continue de les habiter depuis. Sa réalisatrice a su tisser une trame narrative forte et bouleversante en ponctuant habilement son récit d'ellipses d’une grande efficacité. Le jury souhaite également souligner le courage de la démarche et la qualité de l’approche de ce film qui documente de l'intérieur les méandres d'une famille déchirée par la maladie mentale. »  

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DE FICTION | Prix présenté par l’ONF
Assorti d’une bourse d’une valeur de 5 000 $ en services techniques remise par l’Office national du film du Canada (ONF), ce prix est décerné au réalisateur du meilleur court métrage de fiction. Le jury était composé de Marie Brassard, actrice, Mathieu Laverdière, directeur de la photographie, et Rafaël Ouellet, réalisateur.

« Pour son mérite artistique des plus élevé, sans compromis et avec une vision sans limite, le jury a choisi, à l'unanimité, de récompenser l'originalité, la créativité, l'ambition et l'excellence d'un film "micro-épique" porteur et touchant, à la maîtrise technique inégalée dans chacun des aspects de sa création : du son jusqu'aux fins détails ajoutés à la main. »
• Prix décerné à Matthew Rankin pour le film Mynarski chute mortelle.
• Mention spéciale à Intruders de Santiago Menghini : « Impressionné par sa réalisation, le jury tient à souligner l’intelligence de la proposition cinématographique, formelle et narrative de ce film atypique. »

COUP DE CŒUR COURT MÉTRAGE DE FICTION | Prix présenté par Coop Vidéo
Assorti d’une bourse de 1 000 $ remise par la Coop Vidéo, ce prix récompense le coup de cœur du jury en court métrage de fiction. Le jury était composé de Lawrence Côté-Collins, réalisatrice, scénariste et directrice de la photographie, Stéphane Crête, acteur, et Virginie Dubois, productrice et directrice du département recherche et création, Coop Vidéo.

« Parce que c'est un film d'un naturel renversant porté par des acteurs touchants, vrais, drôles et justes ; Un film qui nous surprend par une astucieuse mise en scène de moments improbables et de clins d'œil chorégraphiques parfaitement bien intégrés ; Parce que c'est une incursion originale et rafraîchissante d'une réalité ancrée dans un décor profondément montréalais ; Réalité dure, certes, mais abordée avec une telle intelligence et finesse que le cinéaste évite le piège du misérabilisme ; Pour son ton à la fois sensible et baveux ; Et parce que c'est un film ''pas propre'' qui fait du bien. »
• Prix décerné à Rémi St-Michel pour le « tendre et audacieux » Petit frère.

MEILLEUR FILM D’ART ET EXPÉRIMENTATION | Prix à la création artistique présenté par le centre PRIM
Assorti d’une bourse de 5 000 $ en services de prostproduction remise par le centre PRIM, ce prix est décerné au réalisateur du meilleur film d’art et expérimentation. Le jury était composé de Francis Ducharme, acteur et danseur, Sylvain Dumais, réalisateur et animateur, et Eliane Ellbogen, cofondatrice et directrice artistique de Eastern Bloc.

« Pour ses textures visuelles riches et fluides, pour son paysage sonore envoûtant et obsédant, et pour un jumelage impeccable de la nostalgie et de la précision technique. »
• Prix décerné à Philippe Hamelin pour le film Le corps encaisse.

MEILLEUR FILM FRANCO-CANADIEN | Prix présenté par Unis
Assorti d’une bourse de 1 500 $ remise par la chaîne Unis, ce prix a été remis au réalisateur de la meilleure œuvre franco-canadienne lors du 5 à 7 CÉLÉBRONS LES FRANCO-CANADIENS des RVCQ le mardi 24 février dernier. Le jury était composé de Phil Comeau, réalisateur et scénariste, Dominique Dugas, directeur des Rendez-vous du cinéma québécois, et Julia Lauzon, chef des acquisitions pour les chaînes TV5 et Unis. Cette dernière a affirmé :

« Il me fait plaisir de remettre le prix à un cinéaste de talent qui nous offre une première œuvre de fiction touchante et très bien maîtrisée, portant un regard nouveau sur l'intégration de l'immigration francophone au Canada. Le film est un véritable tour de force puisque le réalisateur y tient le rôle principal, en plus d'en avoir assumé la scénarisation, la coproduction et la direction artistique. »
• Prix décerné à Maxime Desmons pour le film Ce qu’on a.

MEILLEUR FILM ÉTUDIANT | Prix présenté par la Fabrique culturelle
Assorti d’une bourse de 1 000 $ remise par la Fabrique culturelle, ce prix est décerné au réalisateur du meilleur film étudiant. Le jury était composé de Catalina Cuevas, gagnante du prix de l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) lors du dernier Festival International du Film de La Rochelle, Geneviève Dulude-De Celles, réalisatrice, et Stéphane Moukarzel, réalisateur et scénariste.

« Le choix fut très difficile mais après d’intenses discussions et analyses nous avons finalement choisi le meilleur film étudiant de la 33e édition des RVCQ pour sa maîtrise et sa profondeur. C’est un court qui va au-delà du portrait documentaire, qui a été traité avec style et se construisant en parfaite cohésion avec le fond. »
• Prix décerné à Judith Plamondon pour le « très touchant et élégant documentaire » À trois pas de la scène.
• Mention spéciale à Pute No 2 de Juliette Gosselin.

MEILLEURE CRITIQUE ÉTUDIANTE | Prix présenté par LOJIQ / RVCQ
À l'issue du Rendez-vous de la jeune critique des 33es Rendez-vous du cinéma québécois, le prix de la meilleure critique étudiante a été décerné à Gabriel Gagnon pour sa critique Hoax Canular : de la nécessité de l’apocalypse. Ce dernier se mérite une bourse de voyage de 1 500 $ pour assister au Festival International du Film de La Rochelle en France, remise par LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec.

« Pour l’intelligence démontrée dans la compréhension de l’œuvre et son exploration en profondeur par le biais d’un argumentaire original et convaincant ; Pour la construction rigoureuse et fluide du texte critique ; Pour la vivacité de la langue et l’élégance tonique du style utilisés. »


Soulignons que l’Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC) a profité de cette cérémonie de remise de prix pour décerner le Prix Luc Perreault / La Presse du meilleur film québécois de 2014, assorti d’une bourse de 2 000 $, à Xavier Dolan pour le film Mommy.

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a aussi remis la bourse de carrière Michel-Brault d’un montant de 100 000 $ au cinéaste Carlos Ferrand.

Par: admin

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer