Leçon de cinéma : Marc Labrèche

Mardi, 15 Septembre 2015

Webdiffusions

Leçon de cinéma : Marc Labrèche

Fabuleux comédien, génie du comique, Marc Labrèche décroche ses premiers rôles importants au cinéma au début des années 1990, dans L’assassin jouait du trombone et Matusalem. Mais c’est par la télévision que la consécration populaire arrive : dans La Petite Vie, à l’animation de l’émission-culte La fin du monde est à sept heures dans laquelle il déploie toute sa folie et sa verve humoristique, dans le jouissif pastiche de soap américain Le coeur a ses raisons (il y interprète quatre personnages de la famille Montgomery), et à la barre de 3 600 secondes d’extase. Au cinéma, dans un registre dramatique qui démontre toute l’étendue de son talent, on le retrouve dans Le coeur au poingLes États-Unis d’Albert,Monica la mitrailleL’enfant prodige, mais surtout dans L’Âge des ténèbres de Denys Arcand. Ces dernières années, il s’est consacré aux irrésistibles Bobos, série qu’il réalise également, à la pièce Les aiguilles et l’opium de Robert Lepage qu’il joue à travers le monde depuis deux ans. Doubleur talentueux, animateur irrévérencieux, comédien qui passe allègrement de la télévision au cinéma, du dramatique au comique qu’il maîtrise à la perfection, acteur de théâtre accompli, Marc Labrèche, qui fut Paul, l’éblouissant fantôme de Whitewash: L'homme que j'ai tué en 2014, est parti avec nous sur les pas de son parcours exceptionnel. Une occasion rare !

Voici l'intégrale de la leçon de cinéma de Marc Labrèche, animée par Marie-Louise Arsenault, présentée devant public lors de l'édition 2015 du festival.

En poursuivant votre visite, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies de suivi publicitaire. Nous ne vous identifions pas personnellement à l’aide de ces technologies. Vous pouvez modifier l’enregistrement des cookies dans les paramètres de votre navigateur. En savoir plus.

Fermer
Fermer

Infolettre

Amoureux du cinéma québécois, recevez les dernières nouvelles et des offres exclusives de Québec Cinéma et ses événements. Merci de vous être abonné à notre infolettre. Vous recevrez bientôt un courriel de confirmation.

Fermer